Burn out, pourquoi le rôle du management est crucial ?

Je croise de plus en plus de manageurs intermédiaires en souffrance au travail. Cette souffrance vient du manque de reconnaissance de leur position, mais aussi du manque de soutien de leur manageur direct.

Coincé entre leur direction qui leur demande de faire passer des messages et leurs équipes qui parfois n’entendent pas, ou ne veulent pas entendre. Ils (les manageurs intermédiaires) se sentent lâcher par les uns et par les autres.

Quand le N+1 entretient la crise.

Beaucoup de cadres ou de manageurs intermédiaires hésitent à confier leurs hiérarchiques, de peur que celles-ci se retournent contre eux.

Paul, un manageur que j’accompagne s’est vu reprocher par son chef direct de ne pas aider ses équipes à réaliser leurs travails, alors que me dit-il, celles-ci refusent de le faire. De plus son N+1 écoute directement les plaintes des N-1 de Paul, ce qui renforce son sentiment d’être lâché par celui-ci.

Comment le management peut-il éviter le burn out ?

Plusieurs pistes existent :

  1. Offrir à son N-1 du soutien inconditionnel
  2. Refuser d’entendre les plaintes qui ne passent pas par la voie hiérarchique définie
  3. Donner de la reconnaissance à chacun : c’est à dire identifier, évaluer avec justice et justesse le travail de chacun et le récompenser.

Et si je me sens lâcher par ma hiérarchie ?

Dans ce cas, vous êtes en danger. Car votre estime de vous-même va progressivement diminuer et vous aller finir par douter de vous. Il est particulièrement important dans ce cas de figure de pouvoir vous faire aider par quelqu’un de neutre et d’extérieur à l’entreprise.

Besoin d’aide ?

J’ai conçu un programme d’accompagnement sur-mesure spécialement conçu pour les personnes ayant vécu un burn out, une situation de harcèlement et qui souhaitent construire un projet professionnel qui fasse sens et leur ressemblent. Ce programme s’appelle « Réussir sa reconversion professionnelle© ».

Ce programme est particulier adapté en cas de situation compliquée avec votre management. Cependant, avant toute prise en charge, je vous propose de prendre le temps de faire le point avec moi sur leurs situations professionnelles via une session RéAP (cliquez sur le lien pour vous inscrire) de 45 minutes à 1h30. Nous étudierons ensemble les différentes options possibles d’accompagnement et d’action possible.