Découvrez la méthode pour réussir toutes vos argumentations !

Note : cet article invité a été rédigé par David RUGGIERI, spécialiste en télé-accompagnement individuel pour Réussir En Maths.

Dans cet article, je souhaite vous montrer comment l’argumentation bien menée peut aider un apprenant à devenir meilleur et donc comment parvenir à rédiger son argumentation au travers du « triangle du succès ».

J’en profite pour vous donner un conseil très utile à une scolarité réussie !

Je vous présente la méthode T.S.A.R. :

ou le TRIANGLE du SUCCÈS, une méthode de rédaction pour une ARGUMENTATION RÉUSSIE !

Les trois étapes : Définir, Écrire et Conclure, suivies dans cet ordre, garantissent, selon mon expérience de plusieurs années  d’enseignement en mathématiques, le succès d’un raisonnement ou d’une argumentation, quelle qu’elle soit.

Cette méthode qui porte le nom de T.S.A.R. (Triangle du Succès pour une Argumentation Réussie) est  applicable à tous les domaines scolaires. C’est de cette méthode dont nous allons parler, je vous tiendrai en haleine pendant trois articles.

Le TSAR peut être aussi appliqué dans d’autres domaines de la vie, et permet de mener habilement une argumentation .

En partant d’un exemple concret, je vais vous présenter cette méthode, nous prendrons un sujet précis :

 » Comment résoudre  les questions en mathématique ? »

Pour le faire, je vous propose d’utiliser le TSAR  :

D comme Définir :

En mathématiques certains élèves s’en sortent, d’autres sont perdus.

Pourquoi ?

Parce que le raisonnement est devenu naturel chez certains. Mais aussi parce que pour d’autres le raisonnement n’est pas encore devenu un réflexe.

Ceux qui échouent n’ont simplement pas appris à appliquer une méthode simple pour répondre aux questions de type scolaires !

Le secret d’un bon raisonnement que certains savent manipuler, c’est qu’il faut remarquer les termes importants de la question et qui sont toujours présents dans toutes les questions. Et d’autres n’y prennent pas garde !

Parce que certains s’intéressent au sens des mots et à leur définition relative à la matière concernée, ceux-là réussissent, les autres pas ! Certains lecteurs plus réguliers sont avantagés !

Mon 1er conseil : lisez davantage, ce que vous aimez, des romans ou des fictions, mais lisez !

Les raisons d’un échec ou d’une réussite à l’école.

Et lorsque certains ne veulent pas ou ne peuvent  pas apprendre les définitions recommandées par les textes éducatifs de référence, ils s’ouvrent les portes de l’échec scolaire.

Ceux qui font le choix d’apprendre font aussi le choix de la réussite scolaire en s’ouvrant ainsi le seul passage qui permet de raisonner correctement.

La  raison évoquée pour ce manque d’apprentissage est souvent le manque d’intérêts ou le besoin de compréhension non répondu, la nécessité et souvent l’absence de sens à ce qu’ils font !

Dites-vous bien que si vous comprenez le pourquoi des choses, si vous pouvez trouver une réponse à des questions du genre :

  • À quoi serviront-elles ?
  • Seront-elles utiles plus tard ?

c’est bien utile, voire nécessaire, mais cela ne justifie pas la paresse intellectuelle !

Même si nous pouvons essayer d’y répondre en partie, cela n’enlève pas l’importance de l‘apprentissage de ces notions qui vous sont transmises.

La raison est que tant que vous ne chercherez qu’à donner du sens à ce que vous apprenez, et que vous vous refusiez de passer par l’apprentissage, vous vous fermez la porte à la résolution des questions scolaires !

Voyons pourquoi il en est ainsi !

Pour résoudre un problème il faut comprendre la phrase et l’analyse de son contenu me parait une phase indispensable à la compréhension !

Les deux niveaux de la DÉFINITION :

Surtout que l’analyse de la phrase doit être faite à deux niveaux, celui du sens des mots et du sens de la phrase !

Donc il y aura aussi deux niveaux dans la recherche de Définition :

  • 1-Définir les termes importants de la phrase,
  • 2-Définir la phrase elle-même, lui donner du sens, à l’aide de la définition des termes importants !

Comprenez-vous que la connaissance des termes de base (même si vous ne savez pas pourquoi vous devez les apprendre !) est un pré-requis à la résolution de questions de plus en plus complexes.

Le plus tôt vous jouez le jeu, et le plus vite vous mettez toute votre énergie dans cette phase d’apprentissage le plus vite vos capacités de résolution de problèmes augmenteront et vous permettront d’augmenter du même coup vos résultats scolaires !

Qu’apporte de plus le Club Éducatif par rapport aux autres soutiens scolaires ?

Au Club Éducatif nous répondons aux questions que vous nous posez en décomposant la phrase, au commencement de la résolution d’une question. Nous vous apprendrons comment apprendre, en tenant compte de votre “profil d’apprentissage”, qui est la clé de ce premier point : être capable de DÉFINIR !

Ainsi vous pourrez revenir aux notions qui n’ont pas été comprises, ou non apprises ! Et fini les blocages devant la feuille, lorsque vous êtes seul(e) !

Ainsi Résoudre une question commence toujours par la recherche et la définition des termes importants de la phrase, afin de la reformuler en exploitant ces définitions.

Prenons l’exemple de l’égalité de Pythagore.

Vous vous souvenez ce qui permet de montrer qu’un triangle est rectangle.

Comment rédiger une argumentation si l’énoncé ne soulève pas que le triangle est rectangle ?

Il va falloir enquêter pour trouver les mots ou les indices qui me permettront d’affirmer sans hésiter que le triangle est rectangle ou pas !

À contrario si on considère une situation où le triangle est rectangle, on peut demander le calcul d’une longueur ou d’un coté d’un triangle rectangle.

L’information importante est belle est bien le mot rectangle, qui assure l’égalité de Pythagore, que nous écrirons à l’étape suivante (sujet du prochain article).

Si l’énoncé est le suivant :

Soit un triangle ABC tel que AB=7.4 cm ; AC=2.4 cm et BC=7 cm.

  • Question 1 : Vérifier l’égalité de Pythagore et conclure sur la nature du triangle ABC ?
  • Application 2: Comment vérifier qu’une étagère de largueur BC = 7 cm est bien perpendiculaire au mur ?

En attendant le prochain article, répondez à ces deux questions dans les commentaires ci-dessous, je répondrai alors à ces questions.

Ainsi vous mettrez en application le premier pilier du raisonnement pour une argumentation réussie : La DÉFINITION !

Vous pourrez voir par vous même si vous avez acquis le premier pilier du TSAR !

Bon courage !

Le mois prochain vous découvrirez qu’il ne suffit pas de Définir mais qu’il faut aussi Écrire et comment s’y prendre pour une argumentation réussie !

David RUGGIERIDavid RUGGIERI est un enseignant en mathématiques et coach spécialiste de l’aide en télé-mathématiques, pour en finir rapidement avec les devoirs à la maison.

Il est le fondateur du forum privé du Club qui porte son nom : « Le Club Éducatif«  aussi connu sous le nom du Club pour “Réussir-En-Math. Il propose aussi des articles sur son blog, destinés aux parents qui veulent aider leur enfant au secondaire à les préparer pour les examens et surtout à s’en sortir pour que le moment des devoirs ne soit plus un calvaire