Coaching et autonomie

Plusieurs d’entre vous m’ont questionné à propos de la compatibilité entre
le coaching de dirigeant et la question de l’autonomie.

La question est la suivante : « Se faire accompagner est-il compatible avec le développement de notre autonomie ? »

Qu’est-ce que l’autonomie ?

Selon Éric Berne, père fondateur de l’Analyse Transactionnelle, l’autonomie est un chemin. Devenir autonome c’est donc la capacité d’une personne à parcourir le chemin de sa vie en faisant des choix clairs et en les assumant.

Mais c’est aussi la capacité de développer une conscience claire de ses besoins, de ses désirs et de ses émotions afin de pouvoir les satisfaire.

Pour Berne, l’autonomie requiert donc trois conditions :

  • Avoir une conscience claire, c’est-à-dire développer une réelle capacité d’être en contact avec la réalité de l’ici et maintenant.
  • Être spontané, c’est-à-dire d’être à l’écoute de son enfant intérieur.
  • Être capable d’intimité, c’est-à-dire de développer une qualité de relation authentique avec soi et avec les autres.

Berne distingue l’autonomie de l’indépendance.

L’indépendance est l’absence de relation de dépendance entre différentes personnes. Pour Berne l’indépendance est une utopie, dans la mesure où nous sommes interdépendants les uns des autres.

Par exemple, je dépends pour écrire cet article du bon fonctionnement de mon ordinateur, qui lui-même dépend pour fonctionner correctement d’une fourniture d’électricité par mon fournisseur d’énergie, etc​.

L’autonomie est alors ma capacité à reconnaître que j’ai besoin d’électricité pour faire fonctionner mon ordinateur et de faire en sorte d’en obtenir auprès de mon fournisseur.

Vous voulez augmentez votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching est l'accompagnement d'une personne ou d’une organisation sur le plan personnel et/ou professionnel vers son autonomie dans une dynamique de changement.

C'est un processus d'entretiens (individuels ou collectifs dans le cas d’une organisation) qui repose sur une relation de collaboration, centrée sur des objectifs à atteindre pour permettre à une personne de développer son potentiel, d’augmenter son niveau de performances et de passer à l'action.

Coaching de dirigeant

Avoir une conscience claire vs la méconnaissance

Berne nous explique qu’avoir une conscience claire c’est développer une capacité à être ancré dans l’ici et maintenant afin d’être à l’écoute de nos propres besoins et désirs pour les satisfaire.

Il définit le but ultime de tout travail thérapeutique comme le développement de cette autonomie afin de s’acheminer vers une fin de vie agréable, dans laquelle la personne s’efforce de satisfaire ses besoins et s’organise pour obtenir des signes de reconnaissance en quantité suffisante.

A contrario, la méconnaissance est un mécanisme inconscient qui conduit une personne à ne pas voir une partie de la réalité telle qu’elle est.

Pourquoi

Prendre conscience de mes besoins

Besoins

Un chef d’entreprise a parfois besoin d’aide pour parvenir à réaliser ses objectifs.

Par exemple, s’il lui manque des compétences en marketing ou en stratégie, il lui sera difficile d’obtenir de bons résultats financiers, et donc la survie de son entreprise est en danger.

La méconnaissance est alors, pour ce chef d’entreprise le refus d’aller chercher les compétences qui lui manquent, ou, pire encore, de refuser de prendre conscience que de telles compétences lui manquent.

A contrario, l’autonomie selon Berne est la capacité à reconnaître son manque et à s’organiser afin de le satisfaire.

Vous voulez augmentez votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Conclusion

Si la question « Se faire accompagner est-il compatible avec le développement de notre autonomie ? » semble à priori légitime, elle manifeste en réalité un mécanisme inconscient de méconnaissance.

En effet, nous ne sommes jamais bon en tout et nous avons donc, comme dirigeant d’entreprise des failles et des manques, qu’il nous faut corriger pour avancer vers nos objectifs professionnels.

Dans ce contexte, accepter de solliciter l’aide d’un coach pour atteindre les dits objectifs n’est pas une preuve de manque d’autonomie, mais bien plutôt une preuve de courage et d’intelligence.

Vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissant.

John Doe UI/UX Designer