Le changement d’heure génère du stress

Deux fois par an, on change d’heure pour faire des économies d’énergie ! Oui mais cette pratique s’accompagne pour beaucoup d’entre nous d’une montée de stress.

De nombreux spécialistes, du sommeil notamment, suggèrent que le changement d’heure modifie notre rythme biologique, provoquant au passage chez les plus sensibles d’entre nous du stress, de l’irritabilité ou de l’angoisse.

Comment éviter ces pièges ?

Plus de lumière = moins de stress

Je recommande évidemment d’éviter un passage brutal de l’ancienne à la nouvelle heure, en décalant progressivement réveil et votre endormissement. Mais cela n’est pas toujours facile, surtout après le fameux passage !

Comment alors éviter le stress ?

Le premier conseil est donc de vous assurer d’avoir une dose suffisante de lumière dans la semaine suivant le changement d’horaire.

Comment ?

Pratiquer des promenades en plein air pour profiter au maximum du soleil.

Utilisez une lampe de luminothérapie si vous habitez dans une région ou les apparition du soleil se fond plus rares en cette saison.

Evitez également de vous coucher trop tôt les jours suivants, afin d’habituer progressivement votre organisme à la nouvel heure.

Prendre le temps nécessaire vous évitera le stress

L’essentiel est de vous accorder le temps dont votre corps à besoin pour vous adapter au changement. Prenez le temps de vous poser, de respirer, d’être à l’écoute de vos émotions et focalisez vous sur vous plutôt que sur l’horaire.

C’est cela aussi gérer son stress.

Pierre COCHETEUX, partenaire de votre bien-être au travail.