19 conseils pour augmenter les bénéfices des PME


Vous êtes un dirigeant de PME et vous souhaitez augmenter vos bénéfices.
Découvrez dans cet article les 19 conseils que j’utilise pour aider mes clients à accroitre leurs résultats.

Vous voulez augmenter votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Comme tout dirigeant d’entreprise, je cherche à améliorer mes bénéfices et à maximiser les résultats de mon organisation, mais aussi ceux de mes clients.

Je vous propose de partager avec vous, aujourd’hui, les 19 conseils que je mets en œuvre dans mon entreprise et que j’utilise également dans les coachings avec mes clients.

Pour augmenter les bénéfices de sa PME, l’entrepreneur à succès se prépare.

Focus

Conseil n°1 - Il travaille son focus pour avoir un mental de vainqueur

Être un entrepreneur à succès, c’est d’abord une question de Mindset et de mental.

La chance n’est pas due au hasard, mais elle est un état d’esprit.

Dans un livre intitulé “Changer d’état d’esprit : une nouvelle psychologie de la réussite” paru en 2006 aux éditions MARDAGA (titre original : “Mindset the new psychology of success“), la psychologue et professeurs de psychologie à l’université de Standford : Carol DWECK affirme que : « le succès s’explique surtout par le type de croyance que nous avons ».

Pour ce qui me concerne : « 80% des résultats d’un entrepreneur sont directement liés à ses croyances ».

L’entrepreneur ambitieux a compris que les résultats de son travail sont donc principalement liés à ses limitations mentales, c’est pourquoi il a mis en place une stratégie qui lui permet de conserver son focus.

Chaque matin, il débute sa journée par l’action la plus importante de sa journée : travailler son Mindset.

Le Mindset d’un entrepreneur, c’est son état d’esprit focalisé sur la réalisation de ses objectifs. Avoir un Mindset fort est indispensable à tout entrepreneur à succès.

Personnellement, j’utilise pour entretenir mon Mindset la méthode du SAVERS, issue du livre de Hal ELROD : « Miracle Morning ». Faire mon SAVERS chaque jour est devenu pour moi aussi nécessaire que de faire ma toilette ou de prendre un bon petit déjeuner.

Ce que vous devez faire maintenant

Interrogez-vous avec les questions suivantes :

  • Comment travaillez-vous votre Mindset ?
  • Que décidez-vous pour l’améliorer maintenant ?

Conseil n°2 - Il travaille son Leadership

L’une des lois fondamentales du succès et de la réussite dit que : notre niveau de réussite est directement lié à notre niveau de Leadership.

Ainsi, si j’ai un niveau de réussite à 6 sur 10, et que mon niveau de Leadership est lui de 7 sur 10, cela implique qu’il me sera difficile de faire décoller les résultats de mon entreprise au-delà d’un score de 7 sur 10 !

Le leadership est la qualité la plus importante de tout dirigeant d’entreprise, et ce quel que soit sa taille !

Le leadership c’est sa capacité à entrainer derrière lui ses équipes afin de réaliser la vision qu’il a pour son organisation, pour ses clients et pour améliorer le monde.

Parmi les compétences nécessaires à tout bon leader, en voici quelques-unes qui me semblent indispensables pour les entrepreneurs :

  • La proactivité : c’est la capacité du leader à prendre en main la responsabilité des résultats de son entreprise et de ses équipes, plutôt que de critiquer ou d’accuser les autres.
  • La capacité à récompenser : un bon leader récompense les membres de ses équipes quand elle réussit, et s’attribue la responsabilité de ses échecs.
  • La capacité à communiquer clairement et régulièrement : un bon leader communique sa vision à ses équipes avec régularité et en s’exprimant avec des mots simples.
  • L’empathie : un bon leader est capable de se mettre à la place de n’importe quel membre de son équipe pour le comprendre et l’aider.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Prenez le temps d’évaluer votre niveau de leadership.
  • Bâtissez un plan d’action afin de vous améliorer sur les points sur lesquels vous êtes faible.
Leadership

Pour augmenter les bénéfices de sa PME, l'entrepreneur à succès construit une stratégie et il s'y tient

observation

Conseil n°3 - Il observe le marché, identifie les manques et propose des offres alternatives, différentes ou complémentaires

Souvent, quand je demande à un prospect son business plan, il me présente un document rempli de chiffres représentant ses espoirs de vente, sur une période plus ou moins longue.

Au regard de ces projections, se trouvent les chiffres plus réels des dépenses prévus pour parvenir au résultat escompter.

Moi : « c’est un beau travail, mais présentez moi votre vrai business plan, s’il vous plait ? »

Mon prospect : « Mais vous l’avez entre les mains. Je ne comprends pas… »

Et voilà toute la difficulté. Pour la plupart des dirigeants d’entreprise, un business plan est une projection imaginée sur des études plus ou moins sérieuses de l’avenir.

Pour ce qui me concerne, un business plan est une étude approfondie permettant de comprendre votre marché d’aujourd’hui.

Il s’agit de saisir en profondeur les besoins de vos futurs clients, de connaitre les solutions déjà proposées par vos concurrents et d’imaginer comment vous pourriez y répondre mieux que les autres.

Une telle étude prend du temps. Elle nécessite de bien observer le marché dans lequel vous souhaitez vous inscrire. Elle demande de prendre le temps de le comprendre.

Un autre écueil que je rencontre souvent, est de penser qu’une telle étude est faite une fois pour toute.

Une entreprise rentable étudie sont marché en permanence et s’y adapte, tout en ayant une ligne directrice forte.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Réfléchissez aux outils que vous allez mettre en place dès aujourd’hui pour étudier votre marché en permanence.
  • Faites une liste des différents moyens d’y parvenir.
  • Choisissiez en trois, que vous allez mettre en place immédiatement.

Conseil n°4 - Il priorise ses activités sur les tâches importantes, mais non urgentes

Connaissez-vous la matrice d’Eisenhower ?

Il s’agit d’un outil bien connu des formateurs en « gestion du temps ».

Dans cette matrice, Eisenhower propose de classer les différentes tâches à réaliser au cours d’une journée, d’une semaine ou d’un mois de travail en 4 quadrants réparties comme ceci :

  • Les tâches qui sont à la fois urgentes et importantes
  • Celles qui sont urgentes, mais pas importantes
  • Celles qui sont importantes, mais pas urgentes,
  • Celles qui ne sont ni importantes, ni urgentes.

Cet outil de gestion du temps devrait être connus de tout dirigeant d’entreprise. Pourquoi ?

Parce qu’un dirigeant doit travailler sur son entreprise, plutôt que dans son entreprise.

Or, souvent, je rencontre des dirigeants qui passent leur temps à travailler dans leur entreprise pour résoudre des problèmes urgents et importants.

Un entrepreneur à succès délègue ces tâches qui sont urgentes, et importantes à une équipe ultra-motivée et performante.

Il se concentre sur celles qui sont importantes, mais pas urgentes, car elles sont la manifestation de la stratégie de son entreprise.

Il planifie celles qui sont importantes, mais pas urgentes, et il oublie les autres.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Faites une liste de l’ensemble des tâches que vous avez à réaliser pour faire fonctionner votre organisation.
  • Classez ces différentes tâches dans la matrice d’Eisenhower
  • A partir de ce classement, réalisez différentes Todo lists : journalière, hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle, semestrielle et annuel, en différenciant, ce qui vous revient, ce qui est à déléguer et ce qui est à planifier.
priorité
Prospection

Conseil n°5 - Il a une stratégie de prospection

Abordons maintenant un sujet souvent difficile pour beaucoup d’entrepreneurs, en particulier pour les solo-entrepreneurs ou ceux qui débutent.

J’entends souvent l’objection suivante : « Je suis un super technicien ou un très bon expert dans mon domaine, mais un très mauvais commercial ».

Je reconnais d’ailleurs l’avoir utilisé souvent par le passé, comme excuse moi-même pour justifier mes piètres résultats.

Seulement, voilà : pour qu’une entreprise soit florissante et prospère, elle a besoin de clients. Et pour avoir des clients, il est indispensable d’avoir une stratégie de prospection.

Évidemment, les stratégies de prospection évoluent avec le temps.

En voici quelque unes :

  • L’utilisation de logiciel de prospection,
  • La recherche manuelle de prospect,
  • L’utilisation des réseaux sociaux,
  • La prospection par téléphone ou courrier,
  • L’e-mailling,
  • L’indounb marketing,
  • Etc.

S’il vous est difficile de prendre votre téléphone ou votre bâton de pèlerin pour aller au-devant de vos futurs clients, il va vous falloir réfléchir aux différents moyens sur lesquels vous allez vous appuyer pour les trouver et les gagner.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Faites une liste des différents outils de prospections que vous connaissez
  • Choisissiez les 4 ou 5 avec lesquels vous êtes le plus à l’aise,
  • Pour chacun, définissez une stratégie d’action quotidienne, que vous mettrez en place dès demain.

Conseil n°6 - Il communique avec son marché

Faites savoir votre savoir-faire.

Aujourd’hui, nous sommes dans un univers d’abondance. Les clients à la recherche de solution à leurs problèmes ont face à eux pléthores d’offres qui répondent plus ou moins bien à leurs besoins.

Il est donc devenu indispensable, si vous souhaitez vous développer d’investir du temps et de l’argent pour faire connaître votre savoir-faire.

Paul Watzlawick, l’un de mes mentors disait lorsqu’il parlait des 5 axiomes de la communication qu’« on ne peut pas ne pas communiquer ».

Ne rien dire c’est encore dire quelque chose : « rien ». Et ce rien peut alors être interprété de différentes manières.

Un entrepreneur à succès doit donc planifier un plan de communication avec son marché.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Réfléchissez aux différents messages que vous voulez faire passer à vos prospects,
  • Construisez pour chacun un plan de communication, c’est-à-dire : un budget, un ou plusieurs médias, une fréquence de communication, une durée de campagne, etc.
  • Au besoin faite vous aider par un professionnel du marketing ou de la communication.
 communication

Pour augmenter les bénéfices de sa PME, l'entrepreneur à succès utilise les leviers de croissance :

loi de Pareto

Conseil n°7 - Il connait et utilise la loi de Pareto

Plus connue sous le nom de loi de 80/20 ou 20/80, la loi de Pareto est très importante pour tout chef d’entreprise qui veut développer son business.

Quezako ?

Vilfredo Pareto était un économiste italien de la fin du XIXéme siècle qui constat que le pourcentage de population d’un pays dont la richesse est supérieure à une valeur donnée est identique dans la plupart des pays qu’il analysa.

D’après le dictionnaire en ligne Wikipédia : « Bien que les travaux de Pareto n'impliquent pas nécessairement une répartition 80/20, le qualiticien Joseph Juran utilise en 1954 l'expression « principe de Pareto » pour signifier qu'environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. »

Comment appliquer la loi de Pareto à mon business ?

L’usage le plus connu de la loi de Pareto, appliquée au business est celui-ci : dans un commerce ou une entreprise environ 20% des produits ou services produisent 80% du chiffre d’affaires.

Pourtant les affirmations suivantes sont toutes aussi intéressantes :

  • 20% des clients réalisent 80% du chiffre d’affaires,
  • 20% des efforts permettent d’arriver à 80% du résultat,
  • Etc.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Tenez une liste à jour vous permettant de connaitre en temps réel : les 20% des produits, des clients, des actions, des communications, qui produisent 80% des résultats attendus.
  • Réfléchissez à la manière de concentrer vos actions sur ces 20% en laissant de côté, les 80% restant.


Conseil n°8 - Il surveille ses marges

Un entrepreneur à succès travaille pour améliorer ses marges.

La marge commerciale calcule le profit généré par un produit ou un service en tenant compte de son coût de revient et de son coût de vente.

En général, il se calcule de la manière suivante :

  • Marge commerciale = Chiffre d’affaires HT -  Coûts d’achats des marchandises HT – Variation des stocks
  • Marge brute = prix de vente HT – coût de revient.
  • Variation des stocks = Valeur du stock de fin de période - Valeur du stock de début de période
  • Marge commerciale unitaire = Prix de vente HT - Coût d'achat unitaire HT
  • Taux de marge commerciale : Marge commerciale / Coût d’achat HT.

Surveiller ses marges pour en garder le contrôle est crucial pour une entreprise qui souhaite réussir, car même avec des ventes importantes, la rentabilité n’est pas garantie si les marges sont trop faibles.

Dans mon coaching « Entrepreneurs à succès » ou son petit frère « Mentor à succès », nous travaillerons sur vos marges, afin que votre activité vous garantisse une rentabilité forte.

Ce que vous devez faire maintenant

En attendant de travailler ensemble sur vos marges commerciales et votre rentabilité, je vous invite à mettre en place dès aujourd’hui un système de surveillance de vos marges brutes par :

  • Commandes,
  • Type de produits ou services,
  • Produits ou services,
marges commerciale
recherche et développement

Conseil n°9 - Il investit dans la recherche et le développement

Les produits ou services que vous proposez à vos clients sont susceptibles d’être copié par la concurrence.

J’ai déjà expliqué dans un précédent article : « Ikigai, comment je l’utilise pour améliorer mon business ? », comment j’utilise l’Ikigai pour différentier fortement mes offres commerciales.

Cependant, si vous souhaitez devenir un entrepreneur à succès, il est impératif d’avoir toujours une longueur d’avance sur vos challengeurs potentiels.

Ainsi, même s’ils viennent à vous copier, ou à vous imiter, ils seront toujours en retard par rapport à votre valeur ajoutée.

C’est pourquoi, je recommande à mes clients d’investir dans la recherche et le développement et de faire de cette démarche l’un des piliers de leur entreprise.

En effet, une organisation efficiente doit s’appuyer sur 5 piliers fondamentaux, dont la recherche et le développement.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Faites une liste de vos offres phares,
  • Réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour améliorer continuellement ces offres,
  • Faites une liste des investissements à prévoir pour y parvenir plus rapidement.


Conseil n°10 - Il utilise les 3 leviers de performances : Nombre de clients, fréquence d'achat, paniers moyens

Savez-vous comment faire pour augmenter rapidement vos ventes de 33% ?

Il existe 3 leviers sur lesquels vous pouvez agir immédiatement pour y parvenir :

  • Augmentez de 10% le nombre de vos clients,
  • Augmentez de 10% la fréquence d’achat de vos clients existants,
  • Augmentez de 10% le panier moyen de vos clients.

Le panier moyen représente la somme moyenne dépenser par vos clients dans vos produits ou services.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Réfléchissez avec votes équipe pour élaborer une stratégie vous permettant d’augmenter chacun de ces 3 leviers de performances,
  • Construisez un plan d’action,
  • Mettez-le en œuvre de suite.
leviers de performances

Vous voulez augmenter votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Pour augmenter les bénéfices de sa PME, l'entrepreneur à succès mise sur l'éthique :

L’éthique, voilà un bien grand mot.

L’éthique, c’est la mise en œuvre des valeurs de l’entreprise dans sa politique commerciale et de développement. Une entreprise florissante s’appuie sur une éthique forte, avec des valeurs phares.

Il aime ses clients et cherche à les aider

Conseil n°11 - Il aime ses clients et cherche à les aider

L’entrepreneur à succès cherche par tous les moyens à aider ses clients de la meilleure manière qui soit et avec le plus d’efficacité.

Cela va certainement vous paraitre bizarre de parler d’amour quand il s’agit d’améliorer les performances d’une entreprise. Cependant c’est, pour moi, un point fondamental.

Rassurez-vous, je ne parle pas ici d’amour « Eros », mais bien plutôt d’amour « philia », c’est-à-dire d’amitié, de bienveillance et de service.

Ce dont je parle, ici c’est de l’attitude intérieure dans laquelle doit se trouver le dirigeant d’entreprise vis-à-vis de ses clients.

J’aide mes clients à améliorer les résultats financiers de leurs entreprises, mais pas à n’importe quels prix. L’éthique est pour moi la qualité qui permet de proposer des produits ou services à très forte valeur ajoutée, ayant une bonne marge, parce que respectueux des clients et répondant à leurs besoins.

Si vous cherchez à faire du one shoot, passez votre chemin, mes méthodes ne sont pas faites pour vous.


Conseil n°12 - Il propose des produits ou services de qualité

Le corolaire, du point précédent, est donc la qualité des produits ou services que vous proposez à vos clients.

La qualité, en matière de commerce est la capacité dont dispose un produit ou un service de satisfaire les besoins exprimés ou non par e consommateur. (Définition de l’AFNOR).

Si vous souhaitez vendre des prestations à forte valeur ajoutée, il est indispensable de proposer à vos clients des offres de grande qualité.

Si vous proposez des services, la qualité se mesure par exemple sur :

  • La disponibilité de vos équipes,
  • Le temps de réponse nécessaire pour satisfaire vos clients,
  • Le rapport entre le prix de vente et la prestation proposée,
  • Etc​.

Ce que vous devez faire maintenant

La qualité de service est normalisée par les normes ISO 9000. Je vous invite à vous procurer ces normes, à les lire puis à vous interroger pour savoir comment vous pouvez vous y conformer.

services
Formations

Conseil n°13 - Il investit dans la formation de ses équipes

La plus grande ressource de votre entreprise, ce sont les personnes qui la composent.

Personnellement, je préfère parler de richesses humaines, que de ressources humaines. Car les hommes et les femmes qui forment votre organisation ne se gèrent pas comme des ressources ou votre emploie du temps !

Le bien le plus précieux de votre entreprise est l’intelligence collective qui émane des membres de votre ou de vos équipes.

Investir régulièrement dans la formation de vos équipes c’est prendre soin des talents de votre entreprise et améliorer la qualité de vie de vos collaborateurs

Il s’agit de passer d’une posture de gestion rationnel des ressources à celle d’une valorisation des talents de vos équipes, afin d’établir une politique d’amélioration de ces dernières.

En particulier dans les métiers de l’accompagnement, mais également pour tous les autres, une équipe qui cesse de faire croitre ces compétences est une équipe en danger.

Si vous voulez augmenter les bénéfices de votre entreprise, commencez par augmenter les compétences de vos équipes.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Prenez le temps de faire vos entretiens professionnels. (Pour rappel ceux-ci sont obligatoire depuis la réforme de la formation de 2014 tous les deux ans pour tous les salariés de votre entreprise) afin de recenser les besoins de formations de vos équipes
  • Contactez votre OPCA afin d’obtenir un rendez-vous avec l’un de ses conseiller, qui saura vous guider dans les choix stratégiques de formations à mettre en œuvre. Il pourra également vous guider sur les différents types de financements possibles ;
  • Établissez un plan de formation annuel pour vous-même et vos équipes.
  • Prenez le temps de mesurer l’impact des formations dans lesquels vous avez investi.


Conseil n°14 - Il prend le temps d'écouter le feedback de ses clients

Le feedback. C’est une forme de retour provenant du consommateur de vos offres sur la qualité qu’ils perçoivent de vos services ou produits, mais aussi sur la qualité de vos prestations, de votre service après-vente, de vos collaborateurs, etc.

C’est un puissant moyen d’apprendre à ajuster au fur et à mesure les curseurs de vos propositions commerciales afin d’être au plus près des attendes de vos clients.

N’attendez pas que vos clients se plaignent. Sondez-les régulièrement afin de connaitre leurs opinions sur vos services, sur vos offres, ou sur tel ou tel aspect de votre entreprise.

Un entrepreneur à succès est en permanence à l’écoute de ses clients et de ses prospects.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Réfléchissez sur les points qui selon vous nécessitent un feedback régulier de vos clients
  • Pour chacun de ces points, créer des sondages que vous leur ferez parvenir afin de connaitre leur opinion et point de vue
  • A partir des réponses à vos sondages, réfléchissez aux points sur lesquels vous pourrez améliorer vos offres.
Feedback

Pour augmenter les bénéfices de sa PME, l'entrepreneur à succès s'appuie sur des ressources :

Dans ce dernier point de l’article, j’aimerai m’attarder un peu sur les ressources qui permettent à l’entrepreneur souhaitant augmenter ses bénéfices d’avancer vers son objectif.


Conseil n°15 - Il travaille son réseau de relation

Contrairement à ce que de nombreux entrepreneurs débutants pensent, il est plus facile de convaincre des personnes qui vous connaissent déjà de devenir des clients, que d’aller chercher de parfaits inconnus.

C’est pourquoi, l’entrepreneur qui souhaite augmenter ses bénéfices rapidement, investi du temps pour travailler sur réseau relationnel.

D’après la théorie des 6 poignées de mains, vous êtes « virtuellement » relié à n’importe quel individu de la planète, via une chaine relationnelle de 6 personnes maximum.

Cela signifie que votre réseau est beaucoup plus vaste que vous ne le pensez et que par conséquent, vous pouvez y trouver les ressources nécessaires à l’atteinte de vos objectifs.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Recherchez dans votre réseau proche : entourage familial, camarades de lycée ou d’études, partenaires de loisirs, anciens collègues, anciens clients ou autres, ceux qui pourraient vous aider à développer votre entreprise.
  • Prenez le temps de contacter chacun d’eux afin de solliciter des conseils de leurs part.
relation
notoriété

Conseil n°16 - Il investit sur sa notoriété

La notoriété, c’est le niveau d’impact et de crédibilité que vous avez sur un nombre spécifique de personnes.

Plus votre notoriété est grande et plus vous êtes connu d’un grand nombre de personnes.

Ainsi, Coca Cola dispose d’une notoriété très grande. Pas le moindre petit village reculé d’une partie du monde qui ne connaisse la petite bouteille rouge.

La notoriété d’une entreprise est vitale quand il s’agit, pour celle-ci d’être trouvée par ces clients potentiels, en particulier dans un univers d’abondance.

L’entrepreneur à succès travaille donc à améliorer sa notoriété, en particulier via :

  • Son site internet,
  • Les réseaux sociaux,
  • Les associations professionnelles ou d’usager,
  • Des partenariats avec d’autres professionnels,
  • La participation à des projets communautaires et/ou solidaires,
  • La mise en œuvre de concours,
  • La communication,
  • La publicité,
  • Le référencement,
  • Etc.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Faites une liste des différents moyens à votre portée pour améliorer votre notoriété,
  • Choisissez 3 actions à mener dans les prochaines semaines pour faire croitre votre notoriété auprès de vos prospects et clients potentiels.


Conseil n°17 - Il améliore ses compétences

Nous avons vu dans le conseil n° 13 combien il est important pour un entrepreneur souhaitant augmenter les bénéfices de sa PME d’investir dans la formation de ces collaborateurs.

Je constate, malheureusement trop souvent, que la plupart des entrepreneurs que j’accompagne négligent leur propre formation.

Améliorer sans cesse vos compétences est une obligation pour tout chef d’entreprise qui souhaite réussir.

Réussir n’est pas facile, cela demande des sacrifices et des efforts. J’ai conscience que les termes ne sont pas à la mode, dans une société du prêt à consommer et du prêt à jeter.

Cependant, si vous souhaitez augmenter vos bénéfices, votre notoriété, vos résultats pour réussir, j’ai bien peur qu’il vous faille accepter de vous former tout au long de votre vie.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Identifier vos points faibles en matière de leadership, de management, de marketing, de négociation commerciale, de pilotage stratégique, etc.
  • Établir, pour vous-même, un plan de formation par ordre de priorité, pour les 5 prochaines années.
  • Vous engagez à suivre au moins deux fois par an : un séminaire, un atelier, un colloque, un congrès professionnel, une formation en ligne ou en réel, etc.
compétences
Ventes

Conseil n°18 - Il travaille ses offres

Dans le conseil n° 14, nous avons compris l’importance de feedback dans le processus d’amélioration continue.

Ceux qui me connaissent bien savent combien la méthode du Kaizen (amélioration continue) est importante dans le processus de coaching que je propose à mes clients.

Je vous recommande d’utiliser la méthode du Kaizen et du feedback afin de sonder en permanence vos clients sur la qualité de vos offres, et ce dans le but de les améliorer en continu.

En effet, nous évoluons dans un monde qui bouge en permanence. Il est donc nécessaire de mettre en place une procédure permettant l’évolution continue de vos offres.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Réfléchissez à un processus que vous pourriez mettre en place dans votre entreprise et qui repose sur la philosophie du Kaizen.
  • Engagez-vous à mettre en œuvre l’un de ces processus dans votre organisation dans les 6 prochains mois.


Conseil n°19 - Il investit dans du Coaching ou du Mentoring

Le coaching, c’est une démarche d’accompagnement qui vise à faciliter la mise en place de changement dans le pilotage de votre organisation.

Personnellement, et bien que ce soit mon métier, j’ai longuement hésité (comme malheureusement beaucoup trop de coachs, consultants ou formateurs) à faire appel à un confrère pour me coacher dans le pilotage de mon entreprise.

Cette hésitation m’a fait perdre beaucoup de temps et d’argent !

Si vous souhaitez obtenir des résultats concrets et mesurables, je ne puis que vous conseiller d’avoir recours à un coach ou à un mentor pour vous aider.

Tous les entrepreneurs à succès influents : Steve Jobs, Walt Disney, Alain Afflelou, Serge Dassault, Xavier Niel et bien d’autres sont tous accompagnés par au moins un coach de dirigeant.

Ce que vous devez faire maintenant

  • Trouver un coach ou un mentor à qui vous faites confiance, pour vous accompagner dans le développement de votre entreprise.
Coaching

Vous voulez augmenter votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Conclusion

J’ai voulu dans ce long article, vous montrer comment je m’y prends pour accompagner mes clients, et ma propre entreprise, dans l’augmentation de leurs bénéfices.

J’ai conscience que malgré sa longueur importante, cet article ne fait qu’effleurer de nombreux sujets importants. C’est pourquoi, je recommande à ceux d’entre vous qui souhaiteraient aller plus loin de solliciter un diagnostic avec moi. Rendez-vous pour cela sur la page suivante : Coaching offert et suivez la procédure.

Vous pouvez aussi vous inscrire pour recevoir mon guide PDF « Les 3 stratégies que j’utilise pour augmenter le chiffre d’affaires des PME » en vous rendant ici : https://pierrecocheteux.com/business-case/

Vous pouvez également me contacter via ma page Facebook : ​Expert en stratégie de réussite afin de me proposer d’autres sujets d’articles que vous aimeriez me voir traiter dans un proche avenir sur ce blog.

Merci de votre attention et à bientôt.

Vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissant.

John Doe UI/UX Designer