Cet article participe à la croisée des blogs de développement personnel.org. Il est organisé ce mois-ci par Sébastien du blog Vers une vie sereine avec comme thème : « Comment vivre plus sereinement au quotidien ?» dont vous pouvez lire l’article de lancement ici.

Qu’est ce que la sérénité ? Si l’on s’en tient à la définition des dictionnaires, la sérénité est un état de tranquillité, de calme et d’absence de trouble ou d’agitation.

Mais pour moi la sérénité, c’est tout autre chose : c’est une force intérieure continue et constante, qui me permet d’avancer dans la vie en ayant la conviction que : « quelques soient les zones de turbulence que je traverserai dans ma vie, j’en sortirai  plus fort et plus humain ».

La sérénité est donc un état d’esprit qui s’acquiert et se cultive, plutôt qu’un état qui nous protégerait de l’agitation ou des malheurs de la vie, ce que je pense impossible.

Comment l’Analyse Transactionnelle peut-elle nous aider à trouver cette force intérieure ?

Berne, le père de l’AT propose l’autonomie comme un objectif permettant à la fois de sortir du scénario de vie lorsque celui-ci est vécu comme enfermant et comme un moyen d’élargir son champ de conscience afin de vivre plus pleinement, plus sereinement sa vie.

Mais comment parvenir à l’autonomie ?

Berne propose trois pistes pour y parvenir :

  1. La conscience claire,
  2. La spontanéité
  3. L’intimité.

La conscience claire :

La conscience claire, c’est la faculté de percevoir la réalité, le monde dans lequel nous vivons avec nos cinq sens, dans l’ici et maintenant, et en ayant quitté nos méconnaissances.

J’exerce ma conscience claire, lorsque je perçois la réalité avec le plus de clarté  et le plus de clairvoyance possible.

Il est impossible, en effet, pour un être humain de percevoir la totalité de la réalité, car celle ci est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Mais nous pouvons néanmoins parvenir à un bon niveau de compréhension de cette réalité lorsque nous l’abordons avec un État du Moi Adulte intégré (c’est à dire décontaminé des filtres des États du Moi Parent et Enfant) et lorsque nous sortons de nos méconnaissances.

Deux outils de l’analyse transactionnelle nous permettent d’y parvenir :

La spontanéité :

Être spontané, c’est être capable d’utiliser l’État du Moi que nous désirons, au moment où nous le voulons.

Pour Berne la spontanéité ce n’est pas de dire ou de faire ce qui nous passe par la tête au moment ou cela nous travers l’esprit, ce qui reviendrai à agir d’une manière pulsionnelle, mais au contraire, c’est notre capacité de choisir lequel de nos États du Moi est le mieux adapté pour prendre en compte ce que nous voulons, ou pour atteindre nos objectifs.

Ainsi, si j’ai besoin de repos, je vais me questionner pour savoir quel sera le meilleur moment pour prendre du repos (État du Moi Adulte), puis je déciderai de m’offrir cet espace (État du Moi Parent Nourricier) pour faire une sieste ou dormir (État du Moi Enfant Libre).

Être spontané, c’est donc accepter de me montrer tel que je suis vraiment en étant le plus en accord possible avec mon vécu intérieur.

Cette forme d’authenticité vis à vis de moi-même et des autres, permet de trouver la sérénité, mais cela implique de savoir qui je suis, ce que je veux et ce que je ne veux pas.

L’intimité :

L’intimité est la principale et la plus importante des capacités permettant de vivre plus sereinement, car c’est celle qui nous autorise à être nous même, tout en acceptant l’autre tel qu’il est vraiment.

Pour Berne, l’intimité dépasse largement la simple capacité à être proche de l’Autre, c’est la possibilité de s’exprimer librement, authentiquement. Cette autorisation nous permet d’être tel que nous sommes, sans masque, d’être en lien avec nous-même et avec les autres.

Lorsque nous arrivons à gouter à l’intimité, nous quittons la recherche compulsive de signes de reconnaissance ou d’attention. Nous nous libérons de l’emprise des jeux psychologiques et nous parvenons à la sérénité.

Conclusion :

Le travail de décontamination de notre état du moi Adulte, l’apprentissage de transactions authentiques de type Adulte vers Adulte, l’identification de nos modes de passivité et de nos méconnaissances, permettent petit à petit de sortir de l’emprise malsaine de notre scénario de vie et des jeux psychologiques dans lesquels nous somme empêtrés.

Ce travail régulier que propose l’analyse transactionnelle, et qui peut être fait à tout âge, nous permet de progresser vers l’autonomie et donc de devenir serein, c’est à dire d’acquérir cette confiance en l’avenir, en nous, dans les autres et dans le monde. Confiance qui n’a rien de « Bisounours » car elle n’est pas une confiance aveugle et aliénante, mais elle est bien la conviction intérieure que nous avons la capacité à triompher des épreuves que la vie nous propose.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci-dessous