Le burn out est en quelque sorte l’ultime rempart de votre corps contre l’épuisement. Mais le syndrome d’épuisement professionnel laissera de nombreuses traces dans votre vie personnelle et professionnelle. Traitement du burn out, quand et pourquoi s’y mettre ?

Pourquoi écouter les signaux de votre corps ?

Le burn out est un processus et une maladie. Au cours des derniers mois, vous avez longuement méconnu les signaux d’alerte de votre corps. Résultat celui-ci a puisé dans ses réserves physiques, psychiques, émotionnelles et énergétiques. Les batteries sont vides et il sera difficile de les recharger.

Une longue période de convalescence s’ouvre devant vous. Période durant laquelle il vous faudra repenser totalement vos ambitions et votre vie professionnelle !

Traitement du burn out : quand s’en occuper ?

Lorsque vous commencez à devenir susceptible. Si vous vous sentez épuisé et vidé. Que vous avez le sentiment d’impuissance ou de ne plus trouver d’issue à vos problèmes, alors que vous avez augmenté votre temps de travail et que vous êtes devenu un bourreau de travail !

Il est en réalité, déjà TROP TARD !

Comme je l’écrivais au début de cet article, le burn out est un processus. L’apparition du burn out comme maladie est le résultat d’un freinage d’urgence de votre corps avant l’implosion.

Il convient donc de réagir avant.

Comment éviter le pire ?

Sachez que le déni ou la méconnaissance de ces symptômes est l’un des signes du burn out. Si vous persistez à ne pas écouter votre corps, l’épuisement professionnel vous laissera sur la touche pour une longue durée.

Si vous souhaitez éviter le pire, il est important de solliciter l’aide de professionnels compétents : votre médecin traitant, le médecin du travail, un thérapeute spécialisé dans l’accompagnement de la souffrance au travail, votre délégué du personnel, un membre de votre CHSCT, etc.

Vous êtes en situation de souffrance au travail ?

Je vous propose de prendre le temps de faire le point avec moi sur leurs situations professionnelles via une session RéAP (cliquez sur le lien) de 45 minutes à 1h30. Nous étudierons ensemble les différentes options possibles d’accompagnement et d’action possible.