Surmenage vs burn out

Le surmenage est un état de fatigue qui résulte d’un excès d’activité. Le burn out désigne un état qui combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l’activité professionnelle avec le sentiment d’échec et d’incompétence.

Pourquoi faire une différence entre Surmenage et Burn out ?

En réalité si l’un des symptômes du surmenage et du burn out est le même : grosse fatigue, le problème est radicalement différent.

Le surmenage est le résultat d’un excès temporaire d’activité. Certes, il engendre un sentiment d’épuisement, de lassitude et d’essoufflement. Mais il est réversible à partir du moment où l’excès d’activité s’arrêter.

Le burn out est la résultante d’un processus long de méconnaissance des symptômes corporels et psychologiques du stress . Il aboutit à la destruction des ressources psychiques, physiques et émotionnelles de l’individu.

En fait le surmenage est une étape du burn out

Le burn out est un processus, nous l’avons déjà longuement vu dans les articles de ce blog. C’est donc un chemin qui comporte plusieurs étapes : le stress, le stress chronique, le stress aigu, la méconnaissance des signaux du stress et pour finir l’épuisement.

En quelque sorte, le surmenage est l’une des étapes du burn out. Car si l’excès d’activité dure et qu’en plus, vous méconnaissez les signaux de fatigue de votre corps, c’est le burn out assurer.

3 étapes pour l’éviter ?

La première chose à faire pour éviter le surmenage et donc le burn out, c’est de prendre du repos et de vous aérer. Je vous invite à mettre en place un rituel de coucher qui vous permette d’effectuer un passage entre l’activité diurne et la tranquillité nocturne.

La seconde étape consiste à réapprendre à prendre soin de vous. C’est-à-dire de vous poser régulièrement, de prendre le temps de manger trois repas par jours, de faire du sport, etc.

Enfin, je vous recommande d’extérioriser vos difficultés auprès d’une personne écoutante et non jugeante capable de vous apporter du soutien bienveillant. Il est important de ne pas rester seul face au surmenage.

Le cas échéant, faites appel à un professionnel pour cela.

Si vous êtes en  situation de souffrance au travail et que vous souhaitez le soutien d’un professionnel. Je vous propose de prendre le temps de faire le point avec moi sur leurs situations professionnelles via une session RéAP (cliquez sur le lien) de 45 minutes à 1h30. Nous étudierons ensemble les différentes options possibles d’accompagnement et d’action possible.