Le travail qui devrait normalement être une composante fondamentale de l’identité de chaque personne se transforme souvent en stress, et en source de souffrance lorsqu’il est exercé dans des conditions difficiles. Les conflits répétés, le manque de reconnaissance, les exigences irréalistes de la part des supérieurs, le manque d’informations, les conflits de rôles sont autant de maux qui mènent progressivement un individu au burn out.

Si les pressions économiques sont toujours présentes dans une situation de crise, elles contribuent davantage à augmenter le problème qu’à le résoudre. Les conséquences sont terribles pour l’entreprise en particulier :

Absentéisme, présentéisme, surmenage, dépression, détérioration du capital humain, augmentation du taux d’accident du travail, réductions d’effectifs, restructurations et revirements subits de stratégie

Il existe pourtant des solutions :

  • pour l’entreprise : analyser et prévenir les risques psychosociaux.
  • pour le professionnel : accepter de se faire aider pour apprendre à gérer son stress.

Pierre COCHETEUX, psy Nantes