Samedi après midi, je prenais tranquillement un verre à la terrasse d’un bistro, prenant le temps de profiter du soleil. Quelques minutes a peine après que je me fus installé, je surpris une bribe de conversation entre plusieurs jeunes d’un groupe qui passait par la : « Je suis la reine des bouffonnes… », disait l’une d’entre elle.

Je suis toujours étonné, voire attristé de constater combien on peut se maltraiter soi-même.

Ces petits signes de reconnaissances négatifs que l’on s’adresse à soi-même :

Il ne se passe pas une journée sans que je sois le témoin de cette auto-maltraitance. Car il s’agit bien de maltraitance.

Combien d’entrevous accepteraient de leurs proches, de leur voisins, de leurs supérieurs hiérarchiques ou de leurs collègues de travail des insultes du style : « Tu es nul », « Quel idiot », « Quel imbécile », « tête en l’air », « tu es la reine des bouffonnes », « tu ne penses vraiment à rien » … ? Et j’en passe.

Et pourtant, lorsque ce mêmes phrases sont dans votre bouche et à votre égard, cela ne semble en rien vous perturber : « Je suis nul », « Quel idiot je fais », « Je ne suis qu’un imbécile », etc.

Les analystes transactionnels appellent cela des signes de reconnaissances. Ces signes, lorsqu’ils sont négatifs, provoquent la baisse de l’estime de soi, la démotivation, le manque d’envie, etc.

Pour paraphraser Napoléon Hill, auteur incontournable du développement personnel, cela ressemble à de : l’Attitude Mentale Négative »… l’AMN « empêche de bénéficier des coups de chance que la vie vous réserve ».

Adopter l’AMP

Vous l’avez probablement compris, pour Napoléon Hill, l’AMP est l’Attitude Mentale Positive. Pour développer votre AMP, je vous encourage à cesser de vous sous-estimer, de parler de vous en négatif ou de vous dénigrer face aux autres, et même lorsque vous êtes seul avec vous-même.

Voici plusieurs consignes pour y parvenir :

  1. Tout d’abord, arrêter de parler de vous comme d’une personne incapable, idiote, bête, sans cervelle, etc. Ce n’est pas parce que vous avez fait une erreur ou un oubli que vous êtes devenu stupide !
  2. Ensuite, observer régulièrement la manière dont vous parlez de vous lorsque vous êtes avec les autres et tentez de corriger le négatif en positif.
  3. Laissez tomber la croyance selon laquelle avoir de l’estime pour soi-même c’est être prétentieux. Être prétentieux, c’est revendiqué des compétences ou des capacités que vous n’avez pas. Reconnaître celles que vous possédez n’est donc pas de la prétention, mais simplement du réalisme.
  4. N’autorisez personnes (y compris vous même) à vous maltraiter ou à vous dénigrer.

Conclusion

Dans cet article, j’ai voulu vous faire part de mon étonnement face au nombre important de personnes qui passent leurs temps à se dévaloriser ou à s’insulter elles-mêmes.

Cette situation n’est pas digne de vous.

Je vous ai proposé quelques pistes pour sortir du problème et apprendre à redevenir votre « meilleur ami ».

Partagez avec moi dans les commentaires ci-dessous vos découvertes ou vos difficultés dans l’apprivoisement de votre meilleur ami. Je vous répondrai directement ou dans un prochain article.

Pierre COCHETEUX, partenaire de votre bien-être au travail.