La confiance en soi est la base d’une vie épanouie et d’une vie professionnelle réussie. Mais pourquoi certaines personnes en ont plus que d’autres ? Existe-t-il des techniques simples qui permettent d’augmenter sa confiance en soi ?

La confiance en soi c’est quoi ?

La confiance en soi n’est pas une qualité innée, elle est un sentiment qui se cultive et qui s’entretient.

Ce sentiment est lié à vos capacités à agir. Cela veut dire que la confiance en soi est la croyance que vous avez en vos capacités à agir dans la vie.

Grace à cette conviction sur vos compétences vous pouvez « agir » avec facilité dans presque toutes les circonstances de votre vie.

La confiance est soi n’est donc pas la croyance que vous êtes quelqu’un de bien ou de bon, mais celle que vous pouvez réussir ce que vous entreprenez. Elle est également différente de l’estime que vous portez à vous-même, c’est à dire de la valeur que vous vous accordez.

La confiance en soi est donc la première compétence dont vous avez besoin si vous voulez réussir votre vie personnelle et/ou professionnelle.

Pourquoi certaines personnes doutent elles plus que d’autres de leurs compétences ?

Certaines personnes ont plus de mal que d’autres à ce faire confiance parce que ce sentiment repose sur des fondations qui doivent être solides. Or, certaines personnes ont des fondations moins bien construites que d’autres. Voyons quelles sont ces fondations :

  1. L’expérience : puisque la confiance en soi est une croyance prédictive sur vos capacités à réaliser une tache, il est important d’avoir déjà une expérience de mise en œuvre réussie de cette compétence dans votre histoire. Comment vous faire confiance quant à votre capacité à traverser une rivière à la nage, si vous ne savez pas nager ? Or certaines personnes veulent se faire confiance à propos de compétences qu’elles n’ont jamais mise en œuvre. C’est tout simplement impossible.
  2. Le réalisme : si je reprends mon exemple précédent. Vous pouvez penser qu’il est possible de traverser une rivière à la nage et vous pouvez avoir confiance en votre capacité à apprendre à nager. Cela est réaliste. Mais si vous voulez apprendre à nager en 15 minutes chrono, cela devient irréaliste.
  3. La spécificité : la confiance en soi est toujours liée à un domaine spécifique. Dans mon exemple sportif précédent, il est parfaitement normal d’avoir confiance en soi quand il s’agit de nager, puisque vous l’avez déjà fait. S’il s’agit de remporter un triathlon, c’est irréaliste puisque vous ne l’avez jamais fait.

Puis-je augmenter ma confiance en moi ?

La réponse à cette question est évidemment « oui ».

Vous pouvez augmenter votre confiance en vous à condition de respecter les fondations ci-dessus et de vous entrainer.

Vous souhaitez réaliser une chose que vous n’avez jamais faite jusqu’à présent. Vous aimeriez pouvoir vous faire confiance sur le fait que vous allez y parvenir.

Avez vous déjà des expériences passées où vous avez réussi à apprendre quelque chose de nouveau ou à réaliser quelque chose que vous n’aviez jamais fait jusqu’alors ? Si oui, vous avez déjà une base de confiance potentielle. Si non, il vous faudra faire une plus petite expérimentation pour vous tester.

Vous avez besoin d’aide ou vous pensez ne pas y arriver tout seul ? Vous êtes timide ou vous avez du mal à prendre votre place, vous n’êtes pas encore totalement convaincu que vous pouvez y parvenir ? Allez jeter un œil ici.

Conclusion

La confiance en soi repose sur une conviction ou une croyance que vous avez à propos de vos compétences à faire ou à réaliser quelque chose.

Pour être solide, cette compétence doit reposer sur au moins une, voire plusieurs expériences réussis dans le passé, ou à minima sur la conviction que vous avez d’être capable d’apprendre cette nouvelle compétence.

C’est un sentiment qui s’apprend, se cultive et s’entretient et pour lequel vous pouvez obtenir de l’aide au besoin.

Expliquez moi dans les commentaires ci-dessous les difficultés que vous rencontrez dans le développement de votre estime de vous même, je vous proposerai d’autres pistes dans un prochain article.

Pierre COCHETEUX, partenaire de votre bien-être au travail.