les qualites leader communication

les qualites leader comportement exemplaire

L’empathie et l'écoute au cœur des qualités du leader

Vous l’aurez certainement remarqué, un leadership de qualité permet de garder ses collaborateurs, collègues et employés motivés. Avec de telles performances, il devient même plus facile et rentable de mettre en place les missions de votre société. Mieux encore, en ayant une bonne capacité d’écoute, vous pouvez engager de nouveaux collaborateurs avec plus d’efficacité.
Mais quels sont les aspects de l’empathie ? Quelles sont les qualités intrinsèques que vous devez développer ? Et comment peuvent-elles améliorer les performances de votre entreprise ? Pour comprendre comment votre comportement avec des collaborateurs peut avoir un impact sur eux et sur la santé de votre entreprise, visualisons ce que le leadership du bon sens peut vous apporter.
Les qualités d'un leaders : l'empathie et le sens de l'écoute-1
Les qualités d'un leaders : l'empathie et le sens de l'écoute-1

Une qualité indispensable pour une entreprise moderne

Dans un premier temps, il est bon de définir ce qu’est réellement l’empathie. L’empathie est la capacité intuitive d’une personne à se mettre à la place des autres. Il ne s’agit donc pas là d’une compétence qui s’apprend dans un tutoriel, mais bien d’un talent inné qui permet de ressentir et identifier les sentiments, ainsi que les désirs des autres. En arrivant à percevoir les émotions, vous pouvez comprendre votre interlocuteur et vous comporter avec tolérance en la présence d’autrui.
Il s’agit évidemment d’une grande qualité pour les leaders, puisqu’elle leur permet d’exercer une influence positive sur leurs collaborateurs, tout en les mobilisant vers un objectif commun et non personnel. Les personnes empathiques ont par exemple la capacité de :
  1. comprendre différents points de vue ;
  2. comprendre les raisons et actions des autres ;
  3. accepter une vision du monde différente ;
  4. aider leur entourage à décrire leurs sentiments, en permettant d’extérioriser des pensées profondes.
Comme vous pouvez le comprendre, une personne empathique est bien plus tournée vers les autres que vers elle-même, tout en faisant preuve d’humilité et d’une grande curiosité pour ceux qui l’entourent. Appréhender l’expérience de ses interlocuteurs et s’enrichir de leurs émotions améliorent sans conteste la communication et l’accompagnement.

Les qualités d’un leader empathique

Avec sa faculté à se mettre à la place des autres, le leader empathique a également une capacité d’écoute attentive. Attention, il ne s’agit pas d’entendre, car c’est complètement différent, mais bien de mobiliser son esprit et de se concentrer sur l’interlocuteur pour assimiler ses propos. En écoutant avec empathie, le leader a une volonté profonde de comprendre et non uniquement d’approuver.
À noter que la capacité d’écoute n’est pas innée, elle se cultive. Au lieu de vouloir à tout prix convaincre votre entourage, vous devez prendre le temps d’écouter sans interrompre les personnes en face. De cette manière, vous instaurez un climat de confiance. En cherchant à découvrir les aspirations et besoins de vos collaborateurs, vous recevez leur confiance et leur respect, et un lien se créer même entre vous, permettant d’ancrer ces personnes au cœur de l’évolution de votre entreprise.

Les moyens de développer son empathie

Développer son empathie demande un important travail de développement personnel et de connaissance de soi. Avant d’arriver à vous mettre à la place des autres, vous devez d’abord avoir une bonne relation avec vous-même. Comme nous l’avons vu plus haut, l’empathie est une capacité innée, ce qui ne vous empêche pas d’améliorer l’un de ses aspects, à savoir la capacité d’écoute active.
L’écoute active désigne en fait la capacité à laisser les autres s’exprimer sans les interrompre. Cela passe notamment par l’intérêt et la curiosité portés à autrui, mais aussi par des questions posées sans jugement. C’est évidemment une qualité utile en tant que leader, et qui peut même s’avérer essentielle lors du recrutement de nouveaux collaborateurs.
Les qualités d'un leaders : l'empathie et le sens de l'écoute-2
Les qualités d'un leaders : l'empathie et le sens de l'écoute-2

Améliorer votre capacité d’écoute

Dans un premier temps, vous devez accorder du temps à vos collègues et collaborateurs. Ne cherchez pas à trouver d’entrée de jeu une solution au problème des autres, car leur prêter une oreille attentive et compatissante est déjà un bon début. L’empathie, c’est avant tout écouter pour montrer que l’on comprend. Ici, l’écoute active peut aider à devenir empathique, même s’il est nécessaire de se déconnecter de soi et d’être complètement accessible à la problématique de l’autre.
Pour y parvenir, vous devez faire attention aux points suivants :
  1. laisser parler votre interlocuteur sans l’interrompre ;
  2. être disponible et attentif, sans prêter attention aux bruits extérieurs ;
  3. reformuler les propos de votre interlocuteur pour éviter les malentendus ;
  4. être à l’écoute avec les mots et le langage corporel ;
  5. mettre de côté votre jugement personnel ;
  6. être respectueux envers votre interlocuteur.
En écoutant activement, vous pouvez comprendre l’état de réflexion et d’attention de vos collègues. De cette manière, vous arrivez à situer facilement la cause des problèmes et vous pouvez les résoudre de manière efficace. Cela demande bien entendu une grande patience et une maîtrise de soi, puisque faire preuve d’écoute sans interruption n’est pas un exercice aussi simple qu’il n’y paraît. Quoi qu’il en soit, cette qualité est la marque des grands leaders, alors n’ayez pas peur de la développer.

L’importance de rester authentique

Au-delà de votre capacité d’écoute, sachez aussi rester authentique. En effet, les faux-semblants sont à proscrire, car vous devez prouver à votre interlocuteur que votre intérêt pour ses sentiments est réel. L’authenticité permet donc de créer de vraies relations dans un climat de confiance, même si vous n’avez pas à toujours être d’accord avec la personne en face de vous. Montrez-lui uniquement que vous l’avez compris et que vous la respectez.
De même, agissez avec honnêteté et sincérité. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un leader empathique doit rester fidèle à lui-même et éviter toute marque d’impulsivité. Toutefois, l’honnêteté ne doit pas justifier un comportement grossier ou blessant, sous peine d’obtenir des effets inverses à ceux attendus.
Pour se montrer honnête, il faut avant tout une bonne connaissance de soi, de ses croyances et de ses émotions. Pour cela, vous devez par exemple :
  1. accepter vos défauts ;
  2. lâcher prise sur les éléments dont vous n’avez pas le contrôle ;
  3. laisser les autres donner leur retour sans avoir de craintes ;
  4. accepter qu’un sentiment honnête puisse être autant professionnel que personnel.
En orientant le leadership de votre entreprise vers l’empathie et l’écoute, vous permettez à votre activité d’augmenter ses performances, notamment parce que vos collaborateurs se sentiront plus investis. Toutefois, cela implique tout de même de vous entourer de membres passionnés et engagés.
Par conséquent, veillez à toujours créer un climat de confiance dès le premier instant, et soyez le leader que vous auriez voulu avoir vous-même.
Nous vous recommandons ces autres pages :

les qualites leader communication

les qualites leader comportement exemplaire

Profilage : google_analytics