les qualites leader comportement exemplaire

comment developper leadership

Affirmer son leadership grâce à ses compétences

Le leadership en entreprise consiste à gérer une équipe et des collaborateurs, afin de les mener vers des objectifs communs. Cependant, devenir un leader implique un certain nombre de qualités, sous peine de ne pas aller bien loin. Peu importe la teneur de vos idées ou de votre vision, fédérer des esprits et des hommes n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Pour que votre management soit efficace, votre équipe doit avant tout vous suivre jusqu’au bout de vos décisions et de votre stratégie. Contrairement à ce que l’on peut penser, réunir les qualités nécessaires n’est pas toujours inné.
Cependant, un bon leadership peut tout à fait se gagner avec le temps, même si cela implique que le leader travaille sur les différentes compétences qu’il doit améliorer. Pour vous aider à mieux appréhender votre quotidien de leader d’équipe, voici quelques conseils simples à appliquer dès aujourd’hui.
Les qualités d'un leaders : les compétences-1
Les qualités d'un leaders : les compétences-1

Comprendre la différence entre un leader et un manager

Avant d’aller plus loin dans les compétences d’un bon leadership, il est déjà essentiel de comprendre la différence entre un leader et un manager, car ces deux notions se confondent bien souvent à tort.
Ainsi, il est communément admis que le leader profite d’une reconnaissance et non d’un statut officiel, accordée par ses collaborateurs. Traditionnellement, ce dernier doit savoir faire preuve de certaines qualités, telles que :
  • l’intégrité ;
  • le sens de la communication ;
  • la vision objective et réaliste des objectifs ;
  • la capacité à prendre des risques ;
  • la responsabilité de ses actes, notamment lorsque ses actions ou ses décisions ont mené à des échecs.
À l’inverse, le manager est désigné par la hiérarchie de l’entreprise, ce qui implique qu’il est le représentant de l’autorité en place vis-à-vis des équipes. Il s’agit donc d’un statut officiellement reconnu et qui consiste principalement à organiser le travail des collaborateurs, pour que les objectifs fixés soient atteints.
Pour résumer ces différences entre leader et manager, il suffit de passer en revue quelques points concrets et compréhensibles :
  • le leader crée la vision, alors que le manager la met en place ;
  • le leader prend des risques pour bousculer ses habitudes, alors que le manager préfère améliorer ce qui fonctionne déjà ;
  • le leader veut tenter de nouveaux objectifs, quitte à échouer, alors que le manager préfère éviter les risques ;
  • le leader souhaite acquérir de nouvelles connaissances, alors que le manager préfère perfectionner celles qu’il possède déjà ;
  • le leader est une source de conseils et d’encouragement, alors que le manager dirige avec autorité ;
  • le leader a des admirateurs et de fervents défenseurs, alors que le manager a des employés.

Assimiler les qualités essentielles d’un bon leader

Une fois la différence faite entre leader et manager, il faut dorénavant s’intéresser aux qualités essentielles du premier. Pour fédérer les collaborateurs de l’entreprise, à travers les tâches et objectifs qu’ils doivent accomplir, le leader doit pouvoir faire preuve :
  • de bon sens ;
  • d’une bonne communication ;
  • d’écoute ;
  • d’influence ;
  • de motivation ;
  • d’une vision claire.
En effet, aucun bon leadership ne peut se passer de communication, car un leader doit toujours transmettre ses idées avec clarté et pédagogie. De manière indissociable, cela implique qu’il soit à l’écoute de son équipe, notamment par le biais de l’écoute active, qui peut contribuer à elle seule à la motivation des membres de l’entreprise.
De plus, un bon leader doit pouvoir influencer et motiver ses collaborateurs, au-delà même de la simple expression de ses idées et objectifs. À ce titre, il doit donc inspirer confiance à chaque personne concernée et ne pas leur donner l’occasion de douter de son implication ou de son bon sens.

Développer les compétences clés du leadership

Si vous êtes en pleine réflexion personnelle sur vos qualités du leader, et que vous ressentez le besoin d’améliorer vos soft skills, voici quelques conseils bien éclairés qui peuvent vous apporter une aide non négligeable.

Se projeter dans l’avenir de l’entreprise

Parmi les points importants du leadership, la capacité du leader à se projeter dans l’avenir fait inévitablement partie des compétences incontournables. Effectivement, contrairement au manager qui évolue le plus souvent au jour le jour, le leader doit pouvoir mettre en place une stratégie à long terme pour développer ses objectifs. Cette notion vous concerne donc directement, puisque la planification de votre vision est sans doute la première clé de votre réussite.
Les qualités d'un leaders : les compétences-2
Les qualités d'un leaders : les compétences-2

Savoir communiquer avec ses collaborateurs

Autre compétence indispensable pour un leader, sa capacité à communiquer avec ses collaborateurs et son équipe, qui concerne aussi bien les réussites que les échecs. En cas de manquement à ce principe, de mauvaises informations peuvent être transmises, ce qui porterait atteinte à la confiance des membres de l’entreprise. Plus votre communication sera efficiente, plus votre entourage professionnel se sentira investi, et plus le succès sera au rendez-vous pour tout le monde.

Savoir déléguer en repérant les collaborateurs les plus talentueux

Au sein d’une entreprise, on retrouve généralement 2 types de collaborateurs :
  • ceux qui prennent des initiatives et qui font preuve de talent ;
  • ceux qui sont efficaces dans leur travail, mais qui ne font que suivre des directives.
Un bon leader doit donc savoir faire la différence entre ces profils, pour pouvoir adapter sa stratégie et ses décisions en conséquence. Par exemple, celui-ci peut décider de déléguer des tâches à certains membres de son équipe, lorsqu’il estime que ces derniers en sont capables et que leur performance va les impliquer un peu plus dans la vie de l’entreprise.

Être exemplaire

Même si cela peut sembler évident, il est impossible d’être leader en faisant preuve de malhonnêteté ou de manipulation. Traditionnellement, cette personne est obligatoirement un exemple pour les membres d’un groupe ou d’une équipe, que ce soit par son éthique ou ses valeurs. En conséquence, un leader doit toujours montrer l’exemple pour espérer que ses collaborateurs en fassent de même.

Savoir demander conseil

Contrairement à ce que de nombreux leaders peuvent penser, ceux-ci n’ont pas nécessairement besoin d’avoir réponse à tout. En effet, le monde évolue sans cesse, surtout lorsqu’il s’agit de business. Face à ce constat sans appel, un bon leadership passe également par la recherche de conseils auprès d’autres professionnels, et notamment auprès des collaborateurs de l’entreprise. Peu importe la situation, les retours des employés peuvent être bénéfiques même pour un leader. D’ailleurs, c’est peut-être grâce à cette ouverture vers les autres que vous aiderez de futurs leaders à se découvrir. Après tout, la qualité d’un leadership passe aussi par le transfert de connaissances.
Nous vous recommandons ces autres pages :

les qualites leader comportement exemplaire

comment developper leadership

Profilage : google_analytics