exemples leaders historiques

les leaders historiques nelson mandela

Winston Churchill, un des leaders historiques du XXe siècle

Lorsque l’on pense au Royaume-Uni et à la Seconde Guerre mondiale, le souvenir de Lord Winston Churchill revient en mémoire. Homme politique britannique du XXe siècle, Churchill a marqué l’Histoire par sa prestance en tant que chef du gouvernement et chef des armées. Winston Churchill est aussi un homme de lettres reconnu, grand amateur de livres et écrivain dont les citations sont célèbres. Descendant de John Churchill, 1er Duc de Malborough et fin stratège militaire, Winston Churchill est issu de la haute noblesse britannique.

Churchill figure parmi les exemples de leaders historiques les plus connus. Doté d’un fameux caractère et d’une volonté de fer face à l’adversité, Churchill a atteint le sommet de la politique mondiale en participant, avec le Royaume-Uni et ses alliés, à la victoire de 1945 sur l’Allemagne nazie.
Les leaders historiques : Winston Churchill-1
Les leaders historiques : Winston Churchill-1

Qui était Lord Winston Churchill ?

Né en 1874, Churchill a des origines américaines du côté de sa mère, fille du propriétaire du New York Times. Britannique par son père et descendant de Marlborough, il commence sa carrière à l’école militaire de Sandhurst, l’équivalent de Saint-Cyr en France. Il participe à de nombreuses campagnes à travers le monde et devient correspondant de guerre du Morning Post en Afrique. Churchill a toujours été intéressé par l’écriture. Il rédige deux premiers livres sur cette période de sa vie. Ce sont de véritables reportages et des témoignages fidèles de cette époque troublée. Installé en tant que correspondant de guerre en Afrique du Sud, il est fait prisonnier par les Boers et réussit à s’évader. Recherché, Churchill parvient à adresser à son journal anglais le récit de ces années de crise sud-africaines.
De retour au Royaume-Uni, reconnu pour ses qualités d’écrivain et de journaliste, il se lance en politique dans le clan des conservateurs. Il rallie ensuite la cause libérale et entre au gouvernement britannique en tant que sous-secrétaire d’État.

La réussite en politique de Winston Churchill

Churchill se fait rapidement remarquer par son fort caractère et ses ambitions. Il devient ministre du Commerce et de l’Industrie de la Grande-Bretagne dès 1908, alors seulement âgé de 34 ans. Il entame une lutte à la hauteur de son statut contre l’exploitation de la main-d’œuvre industrielle et le chômage. Il accède au poste de ministre de l’Intérieur en 1910 et s’affirme par sa volonté de faire respecter l’ordre public. Nommé ministre de la Marine, il retrouve l’ambiance militaire qu’il avait connue lors de ses précédentes expéditions à travers le monde.
C’est à partir de ce moment que l’homme politique va traverser la Première Guerre mondiale au poste de Lord de l’Amirauté où il armera bateaux et navires. Connu pour son caractère tempétueux, Churchill se fait quelques ennemis dans la politique. Il démissionne du gouvernement et prend la direction de la France où il se battra en tant que lieutenant-colonel dans les Flandres.
Dans les années 1920, sans mandat ni ministère, il écrit un livre sur la Première Guerre mondiale de 1911 à 1918. Il retrouve un poste de ministre des Finances en Angleterre dès 1924.

La solitude de l’homme politique entre les deux guerres

Churchill devient impopulaire par des mesures économiques vécues comme un sacrifice du peuple britannique. La crise de 1929 touche le pays de plein fouet. Le chômage explose et la livre britannique est gravement dévaluée.
Churchill se bat pour maintenir la cohésion de l’Empire britannique, notamment en Inde où le pays se voit privé de toute évolution vers une possible autonomie.
Un nouveau combat se présente à l’homme politique : la montée du nazisme en Allemagne et le risque d’une guerre qu’il pressent pour l’Europe. Il fait de larges discours et recommande de créer, dès les années 1935, une alliance militaire avec la France. Il n’est pas écouté par les dirigeants de son propre pays. Hélas, l’Histoire donnera bientôt raison à Churchill.
En 1938, les accords de Munich sont signés. Hitler persuade la France, l’Italie et la Grande-Bretagne de céder à l’Allemagne les Sudètes, région à majorité germanophone de la Tchécoslovaquie.
Churchill accueille les membres du gouvernement anglais avec cette phrase : « Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. »
Les leaders historiques : Winston Churchill-2
Les leaders historiques : Winston Churchill-2

Le chef de l’Angleterre entre en guerre

Après la démission de Chamberlain en 1940, Winston Churchill est appelé aux plus hautes fonctions de l’État. Après sa nomination au poste de Premier ministre, il forme un nouveau gouvernement composé de travaillistes et de libéraux. Cet équilibre entre les deux forces politiques du Royaume-Uni lui permet d’obtenir une union des camps habituellement adverses.
1940 est l’année de l’appel du 18 juin du Général de Gaulle, alors réfugié à Londres. De Gaulle et Churchill rebâtissent ensemble l’entente cordiale entre français et anglais signée en 1904. Churchill place l’Angleterre sur tous les fronts de ce conflit qui devient mondial. Le pays voit ses possessions d’Extrême-Orient attaquées par le Japon, allié de l’Allemagne. Farouche adversaire du communisme, Churchill se rapproche néanmoins de l’URSS et met en place une grande alliance contre l’Allemagne, conforté par les États-Unis et le président d’alors, F.D. Roosevelt. C’est enfin, au cours du débarquement des alliés sur les côtes françaises, en 1945, que la France, la Belgique et les Pays-Bas sont libérés du joug allemand.
La signature des accords de Yalta marque le démantèlement de l’Europe et la création du rideau de fer initiée par l’URSS et Staline. Cette période annonce la fin du pouvoir de Churchill qui n’est pas reconduit dans ses fonctions de Premier ministre.

Retrait de la politique et début d’une vie d’écrivain

Churchill effectue son dernier mandat en tant que Premier ministre de 1951 à 1955. Il s’installe dans sa maison du Kent et dans le sud de la France où il passe la majeure partie de son temps à écrire. Il obtient le Prix Nobel de Littérature en 1953 pour son livre Mémoires de Guerre.
Il décède en 1965, à l’âge de 90 ans, des suites d’un accident vasculaire cérébral. Ses funérailles rassemblent les représentants de plus de 110 pays.
Parmi les leaders historiques, Winston Churchill occupe la première place devant Steve Jobs, le Mahatma Gandhi et Nelson Mandela. À la fois chef de parti politique, homme de guerre et écrivain reconnu, Churchill a grandement marqué son époque. Des livres reprenant sa biographie complète ont été édités et rencontrent toujours un vif succès auprès des amateurs de faits historiques. Véritable journaliste et reporter de guerre, Winston Churchill a su partager l’idée qu’il avait du monde de son époque, par des écrits plus personnels ou relatant des moments marquants de l’histoire collective.
Nous vous recommandons ces autres pages :

exemples leaders historiques

les leaders historiques nelson mandela

Profilage : google_analytics