comment trouver coach ikigai

quelles etapes trouver ikigai

L’ikigai, une voie d’épanouissement personnel et professionnel

Suis-je épanoui(e) dans mon travail ? Ma vie personnelle et ma vie professionnelle sont-elles en équilibre ? Suis-je à la bonne place ? Quelle est ma mission de vie ? Etc.
Ces questions existentielles se retrouvent sur les lèvres de bon nombre d’entre nous à un moment ou à un autre de notre vie. Nombreux sont d’ailleurs les cadres et chefs d’entreprise qui, malgré un job confortable et bien rémunéré, mais ne répondant plus à leurs aspirations profondes, passent par une telle phase de questionnements sur le sens de leur travail et de leur vie en général. En tous les cas, aujourd’hui plus que jamais, bien-être au travail et développement personnel constituent des préoccupations prégnantes pour un nombre croissant de personnes à travers le monde.
C’est dans ce contexte qu’apparaît l'ikigai, un concept emprunté au Japon. Très en vogue depuis quelques années, la méthode ikigai attire toujours plus d’adeptes, surtout depuis 2017-2018 où de nombreux livres et articles sont sortis en France sur le sujet.
Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et comment l’ikigai peut-il vous aider à trouver votre raison d’être et à devenir un leader, entre autres objectifs possibles ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans les lignes qui suivent.
La méthode ikigai en détail-1
La méthode ikigai en détail-1

L’ikigai et ses différentes acceptions

L’ikigai (qui s’écrit aussi « ikigaï ») est un art de vivre venu tout droit d’Okinawa (Japon), petite île nippone où les habitants détiennent un record de longévité exceptionnel. Les retraités, dont beaucoup sont centenaires, y sont heureux et en grande forme. Plus particulièrement à Ogimi, le « village des centenaires » dont la réputation a dépassé les frontières du Japon. Leur secret ? Ils sont en harmonie avec leur ikigai, leur « raison d’être », qui procure plus de sens et de richesse à leur vie, et qui leur donne envie de se lever chaque matin avec enthousiasme.

L’ikigai au Japon : une philosophie de vie, un art de vivre

L’ikigai remonterait à la période Heian (794-1185), terme qui signifie « paix » en japonais. Il est la réunion de « Iki » qui signifie « vie » ou « être en vie », et de « gai » qui a plusieurs sens, dont « valeur, motif, récompense, résultat, bénéfice, valoir la peine ». Des traductions littérales d’ikigai seraient donc « valeur dans la vie », ou bien « ce pour quoi la vie mérite d’être vécue », ou encore tout simplement « raison d’être ».
Au Japon, l’ikigai est tout aussi bien une philosophie de vie qu’une pratique quotidienne. Il se situe entre l’auto-accomplissement (jiko jitsugen) et le bien commun (Ittaiken).
Véritable art de vivre, ce concept permet de donner du sens à sa vie, en donnant l’opportunité de s’aligner sur sa raison d’être, sa joie profonde de vivre, sa mission de vie.
On peut donc dire que l’ikigai d’une personne désigne le moteur de son existence, la boussole qui guide ses choix et ses décisions au quotidien. Pas forcément lié à un travail rémunéré, son ikigai lui permet d’œuvrer pour changer les choses à sa propre échelle (famille, communauté, etc.), pour sa propre satisfaction et celle des autres.
Les Japonais disent de l’ikigai que nous pouvons en avoir plusieurs, et qu’il évolue avec nous, à chaque étape de notre vie.

L’ikigai en Occident : une méthode pour trouver le job idéal

En France, l’ikigai est devenu un concept très vogue depuis la sortie du livre Ikigai, le secret des Japonais pour une vie longue et heureuse (Héctor García et Francesc Miralles, Fleuve, 2017). Depuis, de nombreux ouvrages de développement personnel autour de cette « méthode » ont vu le jour sur le territoire français. Parmi les livres de référence sur l’ikigai figurent :
  • le livre Trouver son ikigaï : vivre de ce qui nous passionne de Christie Vanbremeersch, aux Éditions First, 2018 ;
  • le livre La méthode ikigaï : découvrez votre mission de vie de Héctor Garcia et Francesc Miralles, aux Editions Solar, 2018 ;
  • le livre Mon programme ikigaï de Caroline de Surany, aux Editions Marabout, 2018 ;
  • le livre Le petit livre de l’ikigaï : la méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie de Ken Mogi, aux Editions Le Livre de Poche, 2019 ;
  • le livre intitulé Le livre de l’Ikigai : le secret du bonheur de Bettina Lemken aux Editions J’ai Lu, 2019.
​​​​​​​En Occident, le concept de l’ikigai a été repris. En effet, la représentation occidentale de l’ikigai met davantage l’accent sur l’application professionnelle de cette pratique. Selon Christie Vanbremeersch, l’ikigai occidental, c’est « comme une vocation, mais avec le pognon ». Avant d’expliquer que « Trouver son ikigai, c’est trouver un travail qu’on aime, qui fait sens, qu’on fait bien et pour lequel on reçoit une contribution convenable ».
La méthode ikigai en détail-2
La méthode ikigai en détail-2

Trouver son ikigai : quel en est l’intérêt ?

L’ikigai séduit de plus en plus de Français., et ce d’autant plus que ce concept trouve une large application dans le monde du travail.
En outre, il répond à certaines préoccupations majeures en Occident, tout comme partout ailleurs dans le monde :
  • le bien-être au travail ;
  • le développement personnel au service de la performance professionnelle ;
  • l’épanouissement personnel ;
  • l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.
Bref, le succès de ce concept s’explique par la promesse d’ordre professionnel et personnel qu’il renferme. Car trouver son ikigai, c’est pouvoir réaliser un rêve universel : avoir une vie professionnelle épanouie, dans la pratique d’une activité (bien) rémunérée qui a du sens, que l’on aime faire, où l’on peut exercer son talent, et dont le monde a besoin. Bref, c’est avoir une vie personnelle et professionnelle équilibrée et épanouissante.
Il faut souligner qu’en Occident, la méthode permettant de « trouver son ikigai » est étroitement associée au diagramme de Venn à quatre cercles. Créé par l’américain Marc Winn en 2014, ce diagramme est devenu la représentation occidentale de référence de la méthode ikigai.

Les 4 questions à se poser pour trouver son ikigai

Pour trouver son ikigai, ou sa raison d’être, il faut avant tout travailler à se connaître soi-même et à se comprendre, en toute honnêteté et bienveillance. Cette démarche introspective consiste à partir à la découverte de soi, au travers d’un voyage intérieur parfois (très) long.
La méthode pour trouver son Ikigai, plus communément appelée « méthode Ikigai », consiste à répondre de manière la plus exhaustive possible à 4 questions clés :
  • Qu’est-ce que l’on aime faire ? (passion)
  • En quoi est-on doué(e) ? (vocation)
  • De quoi le monde a-t-il besoin ? (mission)
  • En quoi est-on rémunéré(e) et peut-on se faire rémunérer ? (profession)
Pour mener à bien cette démarche de remise en question profonde, il est recommandé d’avoir toujours de quoi prendre des notes à portée de main.
Après avoir répondu à ces 4 questions, l’ikigai se révèle de lui-même. Il se situe à la croisée entre passion, mission, profession et vocation. Autrement dit, il s’agit d’une activité qui vous passionne, qui vous permet d’exprimer vos talents, qui a du sens pour vous et pour la société, et qui est suffisamment bien payée pour vous permettre de vivre comme vous l’entendez.
Mais étant donné que rien n’est figé, l’ikigai est amené à évoluer en même temps que l’on gagne en maturité. Aussi, cet exercice est à réitérer chaque fois que de besoin, notamment lorsque l’on est en proie à des moments de doute, ou bien lorsqu’un changement de vie se profile à l’horizon.
Notons que l’application de la méthode ikigai ne se limite pas uniquement au monde des entreprises. Elle peut ainsi, en occultant éventuellement l’aspect « salarial » du concept, être mise à profit dans des domaines aussi variés que ceux liés à la famille, l’éducation, l’environnement... pour ne citer que ceux-là.
Nous vous recommandons ces autres pages :

comment trouver coach ikigai

quelles etapes trouver ikigai

Profilage : google_analytics