comment-quitter-rat-race

activites-teambuilding

Écologie Numérique : 10 conseils pour votre business

Qu’avez-vous mis en place pour prendre en compte l’écologie numérique dans votre business ? Quel que soit votre secteur d’activité, avoir un comportement numérique responsable doit aujourd’hui faire partie de votre pratique quotidienne des outils digitaux.
Une chose est sûre, l’impact environnemental de votre entreprise sur internet grandit et prendre conscience de la pollution numérique dès à présent aidera la planète et notre environnement direct. La protection de la planète ne se réduit pas à trier les déchets ou à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Nos vies digitales professionnelle et personnelle génèrent elles aussi une empreinte carbone. Cette activité en ligne globale représente 15 % de la consommation d’électricité mondiale. Il est de notre devoir de trouver des solutions pour la limiter au maximum. Cela commence comme souvent au niveau individuel, par des choses simples et des gestes citoyens de bon sens. Je vous propose 7 conseils à mettre en place sans attendre chez vous, dans votre entreprise comme dans votre foyer.
Vous voulez augmentez votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

1 — Le Cloud ou le nuage de pollution numérique au-dessus de notre tête

Si vous utilisez un cloud pour stocker vos documents, données, et toute votre activité en ligne, vous appréciez certainement la facilité d’accès en tout temps, de n’importe où et depuis n’importe quel support. En plus, vous ne rencontrez plus le problème du disque dur qui ne marche plus et dont les données sont définitivement perdues.
Oui, le cloud est en soi un formidable outil.
Cependant, pour pouvoir fonctionner les clouds dépendent de serveurs situés dans des datacenters, qui eux, sont des bâtiments émissifs énormes. Ce sont les premiers gouffres énergétiques de l’activité numérique mondiale. 
L’alternative plus verte ?
Pour limiter les allers-retours entre vos équipements et le serveur cloud, le stockage de données en local reste encore le moins gourmand. 
Si vous voulez utiliser le cloud pour tous ses avantages, certains proposent de compenser leurs émissions, d’autres font tout pour avoir des bâtiments qui fonctionnent grâce à l’énergie renouvelable. Par exemple, si votre entreprise travaille avec la suite Google et donc son Drive, le mastodonte mène de nombreuses actions pour rendre ses datacenters plus propres, ou Microsoft et ses datacenters sous l’eau

2 — La consommation d’emails, l’assiette est pleine

Même si les vidéos deviennent les données les plus consommées en ligne. Leur dépense énergétique liée au streaming prend une ampleur qui nécessite de trouver des solutions de consultation et de production durables là aussi. 
Cependant, en entreprise le email est encore aujourd’hui le moyen de communication star.
Il est également fortement pointé du doigt dans notre vie numérique.
Pourtant, cela reste relativement simple de mieux les gérer :
Lors d’un envoi de mail, réfléchissez bien aux destinataires de l’information contenue dans celui-ci. Toutes les personnes mises en copie sont autant de communications avec le serveur donc des milliers de kilomètres en énergie parcourus, pour peut-être finir dans la corbeille ou ne pas être lus. 
Désabonnez-vous des newsletters que vous n’ouvrez jamais ou des courriers indésirables.
Pensez aux pièces jointes, faites en sorte qu’elles soient légères. Et lors de vos réponses, n’attachez pas le document.
Faites le tri de votre boîte email régulièrement. Stocker des milliers de mails sont comme les déchets : une pollution numérique que vous pouvez limiter au bout de vos doigts.

3 — L’ordinateur ou le smartphone, un outil qui doit durer

Vous n’êtes pas sans savoir que nos matériels électroniques sont fabriqués avec des composants qui mettent à mal notre planète. 
Même si le smartphone consomme moins d’énergie que l’ordinateur, il contient une quarantaine de métaux dont leur extraction du sol de notre Terre a un impact sur l’environnement irréversible, sans compter les êtres humains exploités pour les arracher de leur environnement naturel.
La solution ?
Faites durer !
Optimiser, faites réparer et évoluer vos appareils.
Vous savez que cela représente un investissement pour votre entreprise alors voyez loin. Minimiser l’achat d’un ordinateur qui sera obsolète dans 2 ans est un mauvais choix. Parfois, il vaut mieux payer un peu plus cher pour que votre équipement dure 5, 7 ou 10 ans.
Ou, il suffit d’une nouvelle batterie pour lui redonner deux ans.
Luttez contre l’obsolescence programmée en vous orientant vers des constructeurs qui proposent une « écoconception ».
Bien sûr, vous vous séparerez un jour de vos outils, pensez simplement au recyclage en vous adressant à des entreprises spécialisées dans le traitement écologique des composants contenus dans ces appareils. 
Pour votre achat de matériel, considérez le reconditionné. Ils sont vendus en état neuf et sous garantie, car ils sont révisés et totalement fiables. En plus, ils sont moins chers.
Une société qui survit en créant des besoins artificiels pour produire efficacement des biens de consommation inutiles ne paraît pas susceptible de répondre à long terme aux défis posés par la dégradation de notre environnement.
Pierre Joliot-Curie

4 — Le navigateur écoresponsable

Le choix de votre navigateur a lui aussi un impact environnemental et une empreinte carbone à chaque utilisation que vous en faites.
Certains navigateurs compensent en reversant une partie de leurs revenus pour planter des arbres ou en participant à différents programmes écologiques comme Ecosia ou Lilo.
Vous pouvez surtout à votre niveau agir plus :
Limitez le nombre d’onglets ouverts sur votre navigateur. Un onglet ouvert est égal à une communication entrante et sortante de data, encore des milliers de kilomètres parcourus qui laissent des traces.
Pour les sites que vous consultez régulièrement, pensez à les mettre en favoris pour y accéder directement et éviter un nouvel aller-retour intermédiaire avec votre moteur de recherche avant de cliquer sur le site.

5 — Le site web, tout en légèreté

La transformation numérique responsable passe également par votre site web. Est-il un sapin de Noël qui clignote ? Bannières, pubs, vidéos en lancement automatique, poids des images, etc. 
Faites de la conception de votre site internet, un modèle de développement durable en demandant à votre web designer d’optimiser votre site en ce sens. Quant à vous, réfléchissez à un contenu ciblé vers votre client idéal pour attirer sur votre site uniquement des personnes intéressées par vos services et produits.

6 — Les emailings, ciblez et préservez

Comme pour le site web, ciblez vos campagnes d’emailings. Je vous rappelle que les mails font partie des gros consommateurs. Lorsque vous faites une campagne de promotion ou une newsletter, assurez-vous de ne l’envoyer qu’à la liste que cela peut intéresser. 
Avoir 30 000 contacts, mais dont seuls 5 000 peuvent réellement être sensibles à votre communication ne vous fera pas vendre plus plus. Par contre, vous polluez beaucoup plus que si vous aviez limité votre campagne à la bonne cible.

7 — Les logiciels, faites le ménage

Cela vous paraîtra peut-être évident. Mais cela va mieux en le disant, supprimer de vos appareils les logiciels et applications que vous n’utilisez pas. Veillez à ne lancer au démarrage que les logiciels dont vous vous servez systématiquement.
En effet, au premier abord, vous pensez qu’ils ne font rien de mal, après tout certains ne fonctionnent pas avec internet. Or, ils peuvent ralentir votre machine et donc en conséquence impacter la durée de vie de votre matériel.
Vous voulez augmentez votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

L’écologie numérique, une affaire de bon sens et de conscience

Concilier digital et écologie concerne tout le monde. Demander à vos collaborateurs d’appliquer les bonnes pratiques est un premier pas. En effet, c’est ensemble et en conscience que les choses peuvent petit à petit évoluer. Bien sûr, pensez également à éteindre votre ordinateur à la fin de votre journée et à programmer un mode veille assez court, votre équipement vous le rendra en durant encore plus longtemps.

Ces autres articles pourraient vous intéresser

Coaching et autonomie

Plusieurs d’entre vous m’ont questionné à propos de la compatibilité entre le coaching de dirigeant et la question de l’autonomie. La question est la suivante : « Se fair …

Comment créer un Tableau de Bord pour PME en 3 étapes

Pour créer des tableau de bord efficace et utilie pour votre PME , il faut qu'ils soient à la fois une analyse pertinente et qu'ils communiquent des indicateurs de perfor …

Reverse Mentoring : 5 raisons de l’appliquer à votre business

Vous avez déjà entendu parler de mentoring, ou du moins de mentor. Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Ce mot est assez populaire dans les cercles d’entr …

Maîtriser son Activité | 21 Pistes qui Font la Différence

Pour Maîtriser son activité une priorité de tout entrepreneur ou dirigeant, se sont les mesures anti-gaspillage qui ne concerne pas que l’alimentation ! Faites-vous la ch …

6 Raisons Qui Prouvent Que La Procrastination Est Bonne Pour Vous, Entrepreneur

La procrastination est bonne pour vous, patron, entrepreneur… mais pas si vous restez assis dans votre canapé. Remettre au lendemain peut en réalité vous rendre plus prod …

Tableaux de bord pour TPE : Tout ce que vous devez savoir

Savez-vous que les tableaux de bord pour TPE sont simples à mettre en place ? Vous êtes entrepreneur solo ou une TPE et le suivi d’exploitation de l’activité est une de v …

Mes accompagnements pour les entrepreneurs

Vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissant.
Expliquez moi dans les commentaires, les sujet d'articles que vous aimeriez voir traiter dans ce blog.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

comment-quitter-rat-race

activites-teambuilding