elements-mindset-pour-booster-entreprise

pourquoi-vous-ne-pouvez-pas-trouver-votre-ikigai-seul

Bonheur Au Travail : 5 Clés Pour Des Collaborateurs Heureux

Faites-vous partie des dirigeants qui pensent encore que le bonheur au travail n’a pas d’impact sur la croissance de votre entreprise ? La principale prise de conscience de ces dernières années en matière de développement des organisations est celle du bien-être et de la qualité de vie au travail.
Bonheur au travail
Vous voulez augmentez votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?
Employés comme dirigeants méritent de se sentir bien dans leur poste, dans leur entreprise, dans leur vie pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Cependant, d’un individu à un autre, d’une entreprise à une autre, les clés du bonheur au travail ne sont pas forcément toutes les mêmes. Il n’en reste pas moins que certaines sont communes, quels que soient le secteur d’activité et la grandeur de l’entreprise. Aujourd’hui, voyons ensemble 5 clés du bonheur au travail universelles

Clé du bonheur au travail n° 1 : avoir trouvé son ikigai personnel

Avez-vous trouvé votre mission de vie ? Ce pour quoi vous êtes fait ? En faisant ce que vous aimez, ce pour quoi vous êtes doué, ce dont les gens ont besoin et qu’ils sont prêts à vous payer pour le faire, alors vous n’aurez pas l’impression de travailler. 

Trouver son ikigai professionnel ne se fait pas en un jour. L’introspection est longue, mais nécessaire pour travailler en totale adéquation avec vous-même. Réussir à ressentir une forme de quiétude professionnelle, de bonheur insaisissable pourtant présent chaque jour nécessite de la volonté et de la patience. 

Vous devrez certainement expérimenter et faire des tâches qui ne vous plaisent pas, mais si vous travaillez chaque jour dans le but de vous rapprocher de votre idéal, vous trouverez une certaine satisfaction. Vous atteindrez le bonheur total au travail en vous levant le matin fier de donner le meilleur de vous-même parce que vous êtes fait pour ça. 

Clé du bonheur au travail n° 2 : concilier vie pro - vie perso

Henri Salvador chantait « Le travail c’est la santé ». Il n’avait peut-être pas vu venir l’avènement de la course aux profits, de l’ère digitale et de la pression sociale, sociétale et environnementale que nous connaissons aujourd’hui. 

La sphère privée est aujourd’hui devenue le havre de paix d’une majorité de personnes salariées, de dirigeants et d’indépendants. Prendre soin de soi, du temps pour soi, se ressourcer, prendre le temps de voir grandir ses enfants, de profiter de son conjoint pour une vie de couple équilibrée sont autant de paramètres qui ont toute leur importance dans la vie professionnelle. 

Un salarié regardera les garanties offertes par un employeur en termes d’équipements extra-professionnels, comme une salle de sport, une crèche d’entreprise, de la flexibilité horaire, etc. Le télétravail est une énorme avancée même s’il est encore difficile pour de nombreux managers de ne plus pratiquer un management vertical et de faire confiance en ses collaborateurs pour faire le travail correctement même s’il est à la maison. 

Un dirigeant ou un indépendant devra surveiller le nombre d’heures de travail et s’octroyer des pauses, des temps de détente pour pratiquer un sport ou méditer. Les loisirs ont pris une part place certaine dans la vie d’un entrepreneur puisqu’ils lui permettent d’élargir ses idées, de le ressourcer pour une meilleure concentration. 

Le temps familial de qualité sans être perturbé par les mails et SMS professionnels doit lui aussi trouver sa place. De la vie de famille, certains enseignements peuvent être tirés pour aider à gérer une entreprise : de la patience, de l’écoute, de la prise de décision, du compromis, de la fermeté, de l’amusement, de l’humour et de l’amour. 

Clé du bonheur au travail n° 3 : se sentir utile et reconnu

Porter sa pierre à l’édifice, travailler et avoir un réel impact sur le résultat des actions menées collectivement est un sentiment de pur bonheur. Se sentir utile dépasse de loin le montant du salaire. Vous pouvez gagner un salaire très confortable et avoir l’impression de ne servir à rien, que vos journées sont vides. Vide de sens, vide de missions intéressantes, sans saveur, si votre travail n’est pas reconnu, vous ne pouvez vous sentir utile. 

Cela a longtemps été le cas par exemple pour certains postes de supports comme les secrétaires par exemple qui connaissaient un gros turnover dans les entreprises. Jamais les managers ne mettaient en avant leur absolue nécessité pour faire tourner le service. Elles sont souvent la colonne vertébrale et vont généralement au-delà de leurs missions premières. Or, en les intégrant dans la stratégie globale de l’entreprise comme le point d’entrée, le garant du bon fonctionnement des coulisses, une secrétaire peut se sentir à sa place, utile à l’entreprise et reconnue pour ses compétences.

Clé du bonheur au travail n° 4 : recourir au management positif et profiter de la puissance du groupe

Se sentir utile et reconnu comme je l’évoquais au point précédent passe par un management moderne qui place l’humain au centre du développement de l’entreprise. Un bon manager recrute un collaborateur pour ses qualités autres que ses compétences pures. Il recrute une personnalité et ses soft skills

Grâce au mélange tel un melting pot réussi, un groupe de personnes crée l’émulation qui fait avancer toute l’entreprise. Alors la puissance du groupe prend toute sa valeur et son ampleur lorsque les membres du groupe s’entraident, se solidarisent et font profiter tout le monde de leurs compétences pour atteindre le but fixer. 

Lorsque l’on prend part à ce type de culture d’entreprise, on se sent bien. Les relations avec les collègues sont fortes et les liens se forment. En cas de coup dur, les collaborateurs se serrent les coudes plutôt que de pointer du doigt un responsable, ils endossent tous la responsabilité. 

Dans le groupe, on se sent fort et protégé. En cas de démotivation, le groupe permet de remotiver, personne n’est mis de côté. 

L’engagement de chacun permet au groupe de vivre et de réaliser l’ikigai de l’entreprise.

Clé du bonheur au travail n° 5 : continuer d’apprendre

S’arrêter à ce que l’on sait déjà peut vite mener à l’ennui. L’humain apprend toute sa vie sur tout. Alors au travail, développer ses compétences et ses soft skills doit fondamentalement faire partie du parcours de chacun. 

Vouloir se former pour apprendre de nouvelles choses ou compléter des compétences existantes permet de se sentir de nouveau utile. Par l’envie d’apprendre, vous communiquer l’envie de partager et de faire profiter toute l’entreprise des nouveaux savoir-faire et talents. Laisser un collaborateur sans lui proposer de formation ou refuser ses demandes est égal à lui faire comprendre qu’il ne sert à rien.
Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. 
Albert Schweitzer
Vous voulez augmentez votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

CONCLUSION

Le bonheur au travail ça se travaille ! Volonté du dirigeant et de ses managers, l’ensemble des collaborateurs doit trouver son coin de paradis professionnel dans l’organisation. Votre rôle : être à l’écoute et ne laisser personne de côté. Quelles sont les clés qui selon vous sont les plus importantes et quelles sont les clés que vous avez mises en place pour que chacun se sente heureux dans son job ? Partagez vos avis dans les commentaires. 

Ces autres articles pourraient vous intéresser

Mettez votre ikigaï au service de votre réussite professionnelle

Se différencier est un atout majeur dans le monde professionnel, où règnent l’hyper-compétition et l’abondance. Le problème, c’est qu’il est souvent difficile, pour les e …

Comment Rester Confiant Quand Les Résultats Ne Sont Pas Au Rendez-Vous ?

Est-ce que cela vous semble familier ? -> Vous avez passé des semaines à créer un produit qui va vraiment aider vos clients. Vous êtes excité à l’idée de le sortir. Mais …

La Vision Board l'Outil Parfait pour Utiliser l'Ikigai dans votre Business

Vous avez fait tous les tests pour trouver votre ikigai. Maintenant, comment allez-vous vous représenter votre ikigai au quotidien ? Comment ne pas perdre de vue votre ra …

Comment construire son business autour de son ikigai ?

Est-il possible d’harmoniser la mise en pratique de sa raison d’être avec son activité entrepreneuriale ? Un business modèle qui se base sur la pleine conscience englobe …

Trouver son Ikigai et ce qui peut Rapporter de l'Argent

Nous voilà dans la dernière partie de la série comment trouver son ikigai, à savoir trouver sa profession. Nous allons donc répondre à la question : qu’est-ce qui peut me …

Pourquoi Vous Ne Pouvez Pas Trouver Votre Ikigai Seul Dans Votre Coin ?

Trouver votre Ikigai lorsque vous dirigez votre entreprise devrait être la première chose à faire avant même de démarrer l'aventure de l'entrepreneuriat. Pensez-vous pouv …

Mes accompagnements pour les entrepreneurs

Vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissant.
Expliquez moi dans les commentaires, les sujet d'articles que vous aimeriez voir traiter dans ce blog.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

elements-mindset-pour-booster-entreprise

pourquoi-vous-ne-pouvez-pas-trouver-votre-ikigai-seul