Le burnout met en danger la construction de votre entreprise

E Learning : Pourquoi 95% des personnes échouent ?

5 conseils ou exercices pour rester efficace après une nuit blanche

Des enfants en bas âge,
une grosse soirée entre amis, 
une vie privé bien remplie 
ou tout simplement trop de stress professionnel ...

peuvent vous conduire à vivre des nuits agitées,
et malgré tout à devoir être en forme le lendemain, pour aller travailler !

Voici 5 exercices ou conseil de vie pour cultiver vos talents après une nuit blanche

Pour rester efficient, où retrouver une efficacité dans le monde professionnel et ce, même après une nuit blanche, il faut apprendre à sortir des vieux schémas.

Vous le savez, je suis l'expert français de l' IkIGAI dans le monde Professionnel, c'est une philosophie de vie qui nous vient du japon et que j'ai adapté pour un usage en entreprise.

Mon Job : vous aider à vivre de votre passion, en vous aidant à quitter les vieux schémas destructeurs et à développer vos talents.

L'Ikigai est un formidable outil pour identifier votre raison d'être et votre mission sociale, vivre de votre passion, vous développer humainement, améliorer vos compétences et vous épanouir dans votre job ou vos activités quotidiennes.

Mon tout premier conseil pour optimiser votre vie professionnelle
sera donc, de bien vous connaître et d'identifier vos limites, 
grâce à votre IKIGAI.

Vous pouvez lire mon livre "Mette votre Ikigai au service de votre réussite professionnelle" chez Maxima, et au besoin, vous pouvez consultez la présentation que j'ai fait du concept d'Ikigai.

Conseil n° 1 - Avant le départ pour l'entreprise prendre une bonne douche en écoutant de la musique entraînante

Pour conserver son efficacité dans les situations difficiles
il est nécessaire de rester focalisé, c'est à dire :

- Connecté à votre mission de vie
- Aligné avec votre Ikigai, comme le font les centenaires japonais de l'ile d'Okinawa
- Avoir une vie et une alimentation équilibrées

comme nous l’avons vu dans mon article : « 19 conseils pour augmenter les bénéfices des PME ».
Garder votre focus vous permettra de conserver un mental de vainqueur !
et de rester connecté à votre IKIGAI.
La toute première chose à faire lorsque l’on n’a pas beaucoup dormi,
c’est de suivre un rituel matinal.
Prendre une bonne douche, dès le réveil,
permet d’effacer une partie de la fatigue
mais aussi de vous éclaircir les idées
tout en vous rafraichissant !
Attention toutefois :

pas de douche trop longue
ni trop chaude,
pour ne pas vous endormir

A l'inverse si vous connaissez ou pratiquez la méthode Wim Hof, et si vous souhaitez retrouver un peu d’efficacité, privilégiez plutôt une douche fraiche pour vous réveiller et vous donner de la vitalité.
Dans le même temps,
écoutez de la musique entraînante peut vous charger en énergie et vous remémorer des souvenirs positifs.
Un album rock, de la chanson française ou de la musique électronique, tout est bon pour vous aider à attaquer cette dure journée de travail avec dynamisme.
Dans mon rituel matinal, (je pratique la méthode SAVERS)
Je prends toujours un temps de silence et de méditation d'environ 20 minutes, mais quelques minutes peuvent largement suffire si vous n'êtes pas adepte de la méditation ... Voir simplement un temps de calme (sans bruit, ni musique).

Mais, en cas de nuit blanche, je reporte systématiquement cette activité à un autre moment de la journée,
afin de ne pas sombrer dans une léthargie qui serait contraire à mon objectif d’efficacité.

Conseil n° 2 – Faire une pause : boire de l’eau, un café et manger saint

Plusieurs choses sont importantes,
lorsque vous n’avez pas beaucoup dormi :

- ne pas vous laisser entraîner par des croyances limitantes qui freineraient votre efficience
- ne pas surcharger votre vie privée
- prendre le temps de faire une pause, pour lire un livre (sur L'iKIGAI) par exemple
- faire une médiation pleine conscience pour vous reconnecter avec votre raison d'être et votre mission
L’une de ces idées malsaines est de croire que boire beaucoup de café, ou de thé stimule l’énergie.

C'est tout simplement une erreur !
Inutile donc, de boire des litres de café pour être plus réveillé(e).
Vous risqueriez tout au plus, de vous créer de la tachycardie ou d’avoir des vertiges.
N’abusez donc pas des boissons énergisantes.
Un grand café matinal accompagné d’un bon petit déjeuner suffira à vous donner l’énergie nécessaire jusqu’à la pause de midi.
Si vous êtes adepte du jeûne intermittent (Deux repas par jours sur une période de 6 Heures), ou du jeûne du guerrier (Un seul repas par jour) pensez toutefois à consommer une boisson chaude avant de partir travailler.
Le petit déjeuner est souvent considéré, à tord, comme un bonnes pratiques de santé ou comme étant l’élément le plus important de la journée.
D’aucuns disent qu’il devrait apporter 80 % des éléments nutritifs de la journée.
Personnellement, j’ai constaté qu’un jeûne matinal et un repas copieux le soir me donnaient plus d’énergie !
Il vous faudra donc expérimenter ce qui vous convient sans forcément tenir compte des recommandations diététiques.
Si vous prenez un petit déjeuner le matin :
  • Celui-ci devra être équilibré et riche en vitamines pour que vous puissiez tenir le coup.
  • Un yaourt, un fruit, une tranche de pain et du jus d’orange vous donneront les vitamines et le peps nécessaires.
Pensez également à prendre des pauses régulières dans la matinée afin de manger des fruits pour vous booster entre les repas.
Pour celui du midi, une soupe de légumes, des protéines et des fruits seront vos meilleurs alliés.
Le choix est vaste pour vous donner de l’énergie.
Évitez à tout prix les plats trop gras, trop salés, trop sucrés ou trop riches qui accapareront toute votre énergie pour digérer et vous laisseront au point mort à la reprise du travail.
Enfin, buvez régulièrement de l’eau pour vous hydrater et éliminer les toxines de la nuit blanche.
Buvez 1,5 litres au cours de la journée et vous vous sentirez plus frais.

La philosophie japonaise de l'Ikigai prend également en compte la physiologie et en particulier l'alimentation, c'est d'ailleurs souvent un point que l'on oublie quand on parle d'Ikigai en Occident !
Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double
Isaac Newton

Conseil n° 3 - Discuter avec ses collègues et prendre l’air

Nous le savons dans le monde d'aujourd’hui,
pour rester efficace, l’esprit humain a besoin de pauses régulières.

L'être humain n'est pas naturellement doué pour l'attention.

Les scientifiques parlent d’une capacité maximale d’attention chez l’adulte de 90 à 120 minutes, soit des périodes d’une heure trente à deux heures d'attention au maximum !
Faites donc des pauses régulièrement
et profitez de celles-ci pour entamer une discussion avec vos collègues.
Vous serez ainsi forcé(e) d’être intéractif(ve) et vous vous divertirez.
Cela vous donnera un coup de boost et vous permettra de tenir jusqu’à votre prochaine pause.

En effet, papoter quelques instants vous fera oublier votre fatigue
et vous engagera dans un dialogue qui vous forcera à être attentif(ve) tout en vous détendant.
Si vous n’avez pas envie de discuter ou que vous êtes seul(e), faites un tour dehors pour prendre l’air.
Si vous habitez près de votre travail, essayez d’y aller à pied. Ces petites promenades vous éveilleront l’esprit et vous serez plus vif(ve) et frais(che).

Je vous incite également à faire un tour après votre pause du midi, afin de vous dégourdir les jambes et de prendre l’air.

Je vous recommande d'utiliser la technique Pomodoro, c'est une technique de gestion du temps développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980, pour organiser votre travail de la journée

Conseil n° 4 - Penser à faire des micros siestes

La fatigue est un danger redoutable,
elle peut être dévastatrice particulièrement si votre mental ne suit pas.
Après une nuit blanche,
le corps est en situation de stress
car il n’a pas eu son compte de sommeil.

Il est donc nécessaire d’être à son écoute et de lui permettre de courtes pauses pour récupérer un peu.
Une micro sieste, c’est un temps de repos qui se caractérise par un temps très court : moins de 10 minutes.
Comme il n’est pas possible,
à moins d’être vraiment très fatigué de s’endormir sur commande,
à l'exception de quelques personnes très douées.

Je vous propose la méthode suivante :
  • Installez-vous confortablement sur une chaise ou un fauteuil
  • Posez vos bras sur les accoudoirs du siège ou sur vos jambes et tenez un objet entre votre pouce et votre index : un stylo, une cuillère métallique, etc.
  • Laissez votre corps de détendre jusqu’à ce qu’il lâche l’objet.
  • Bravo, vous venez de faire votre première micro sieste.
Au Japon, la pratique de la micro sieste se nomme l' « inemuri »,
(« dormir alors que l'on 
est présent », dans sa traduction littérale). 

Les Japonais s'adonnent à l' « inemuri » aussi bien dans les transports publics qu'à l'école et parfois même au travail

Conseil n° 5 : planifier votre journée en entreprise en restant dans votre Ikigai

Pour éviter de ressasser la nuit que vous venez de passer, pratiquez la pensée positive.

Au début, vous risquez de ne pas être très doué pour cette activité, qui est contre-intuitive pour notre mode de fonctionnement cérébrale.
Faites un planning des tâches et activités de la journée que vous devrez faire dans la journée.  Avancez étape par étape.
Cela vous donnera de la motivation et de la satisfaction à chaque palier franchi.

Les perspectives vous donneront plus d’énergie et il sera beaucoup plus facile de sortir de vos anciens schéma.

Aujourd'hui, acceptez de ne faire que des activités en relations directe avec votre IKIGAI.
Enfin, ne faites pas part de votre état à vos collègues, cela vous forcera à vous montrer en forme ce qui peut avoir une influence positive.

La méthode Coué s’avère très efficace même si elle a beaucoup été décriée !

Conclusion

Apprendre à maitriser le concept ou la philosophie japonaise de l'IKIGAI, vous permettra de vous recentrer sur votre passion, de développer votre zone d'excellence, de nouvelles compétences et de nouveau softs-Skills, afin de construire une vie plus équilibrée.
Pierre COCHERTEUX
Dans les médias

Mes accompagnements pour les entrepreneurs

Vous avez aimé cet article, commentez-le, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissant. Dites-moi dans aussi dans les commentaires, les sujet d'articles que vous souhaitez me voir traiter dans ce blog.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le burnout met en danger la construction de votre entreprise

E Learning : Pourquoi 95% des personnes échouent ?