Comment dépasser vos plafonds de verre ?

"J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre"
Nelson Mandela
Comment depasser vos plafonds de verre

Qu'est ce qu'un plafond de verre ?

Le plafond de verre est une expression américaine datant de la fin des années 70. Il désigne à l’origine les « freins invisibles » qui empêchent la promotion des femmes dans les structures hiérarchiques et organisationnelles. 
 
Aujourd’hui par extension, l’expression désigne l’ensemble des freins à la réalisation de vos ambitions personnelles et professionnelles.
 
Ces freins sont la plupart du temps dans le champ de l’incompétence inconsciente, c’est-à-dire que vous ne savez pas que vous ne le savez pas. Et c’est ce qui rend leurs dépassements compliqués.
 
Ils peuvent également se loger dans vos croyances militantes, c’est-à-dire dans la vision du monde à laquelle vous tenez comme à la prunelle de vos yeux et qui pourtant limitent votre action. C’est ce que j’appelle les « Vaches sacrées » ...
 
En Inde, une famille dans la pauvreté préférera mourir de faim plutôt que de toucher à une vache sacrée….

Comment dépasser vos plafonds de verre ?

La première étape consiste bien sûr à identifier ce qui vous empêche d’atteindre les buts que vous vous êtes fixés d’un point de vue professionnel.
 
La moitié du chemin de libération est déjà réalisé lorsque l’on a identifié pourquoi on n’arrive pas à avancer.
 
Malheureusement, ces freins sont la plupart du temps dans le domaine de l’incompétence inconsciente, c’est-à-dire que vous ne savez pas que vous ne le savez pas. Ce qui rend leur identification difficile.
 
De plus cette phase d’identification peut être compliquée par des éléments qui peuvent venir contrarier l’engagement dans la démarche.

Quels sont les éléments qui peuvent contrarier l'engagement ?

Ces éléments sont de plusieurs ordres :
  1. Votre éducation = > les 12 injonctions parentales comme « ne fais pas », « ne ressens pas » ou  « n’existe pas »….
  2. Votre fidélité à votre milieu d’origine = > ne pas dépasser le grand frère ou être fier de son milieu d’origine…
  3. Les interdits et les obligations sociales cultuelles ou culturelles = > ne pas se mettre en avant, ne pas faire sa promotion ou encore travailler doit être dur et laborieux
  4. Vos émotions = > le syndrome de l’imposteur ou de l’usurpateur, la peur de rejet, le besoin de sécurité
  5. Vos croyances = > l’argent c’est sale ou les riches sont tous des salauds…
  6. Vos biais cognitifs = > par exemple le biais de confirmation qui est la tendance que nous avons à ne rechercher et à ne prendre en considération que les informations qui confirment nos croyances et à ignorer celles qui les contredisent…
  7. Les effets psychologiques = > comme l’effet Dunning-Kruger très actif dans le monde du conseil, qui explique pourquoi les moins qualifiés dans un domaine de compétence ont tendance à surestimer leurs compétences alors que les personnes réellement qualifiées ont tendance, elles à sous-évaluer leurs propres capacités…
Dépasser ces croyances et ces éléments peut s’avérer plus difficile et plus long que vous ne le croyez 
 
Prenons un exemple :
 
L’hiver, alors qu’il est plus difficile d’aller sur le terrain et donc que les enjeux sont moins importants, mon professeur de golf me fait travailler sur la vitesse de mon swing.
 
Pour arriver à gagner en rapidité et donc en distance (la distance que parcourt la balle est le résultat de plusieurs facteurs, dont la vitesse avec laquelle le golfeur tape sa balle avec son club), il m’invite à me lâcher complètement.
 
Cela signifie que ce que nous recherchons c’est simplement la vitesse du club et non la beauté ou la technicité du geste, ni même le fait de toucher la balle avec le club….
 
Et bien, je suis souvent bloqué par mon envie d’avoir un « bon résultat », c’est-à-dire de voir ma balle voler avec une belle trajectoire et le plus loin possible, et du coup je me retiens…. Vous voyez ou je veux en venir ?
 

Alors, comment les écarter ?

Il n’y a pas trente mille réponses à cette question. Pour identifier ces éléments et pouvoir les dépasser, nous avons tous besoin de l’aide des autres.
 
Pourquoi ? Tous simplement parce que les autres nous regardent avec de filtres différents des nôtres et peuvent donc voir nos zones aveugles. Un peu comme les détecteurs d’angles morts de nos voitures modernes, qui les surveillent en permanence pour nous avertir de la présence d’un obstacle dans les zones à risques

Mettre en valeur nos différences

Comment dépasser vos plafonds de verre ? Parfois tous simplement en créant une entreprise basée sur votre histoire et qui donc vous ressemble. Pour créer de l’engagement autour de vous et développer une marque forte, vos prospects et vos clients ont besoin de pouvoir s’identifier à vos valeurs, à vos croyances, à votre histoire … C’est uniquement de cette authenticité que naitra un système crédible capable de faire la différence dans des marchés hyper concurrentiels où bien souvent, la seule recherche du profit passe avant tout le reste.

Décider de changer

Aucun changement n’est possible sans un engagement fort de votre part.
Je suis vraiment désolé de vous le rappeler, car je comprends que la plupart du temps, nous recherchons des baguettes magiques qui vont nous permettre de changer sans effort, mais c’est tout simplement impossible.
 
Pour changer, il faut donc le décider. Décider s’est prendre l’engagement, vis-à-vis de vous-même de vous impliquer dans une démarche de changement. C’est donc un acte de volonté associé à une promesse que vous vous faites à vous-même.

Comment bâtir votre plan d'action ?

Le plus simple est de noter par écrit, sur un support de votre choix les différentes étapes que changement souhaitez :
  1. Quels sont les sous-objectifs ?
  2. Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour atteindre chacun des sous-objectifs ?
  3. Qui peut vous aider à y parvenir et qui peut être soutien de vos efforts en cas de coup de mou ?
  4. Quand souhaitez-vous atteindre chacun des mini objectifs ?
  5. Quels sont les critères qui vous permettront de valider que chacun des objectifs est atteint ?

Quels sont les points essentiels pour dépasser un plafond de Verre ?

En guise de conclusion, voici un résumé des points essentiels pour dépasser vos plafonds de verres :
  1. Se faire accompagner par un tiers de confiance (Consultant, Expert, Coach, formateur…) qui ne soit pas impliqué émotionnellement dans une relation avec vous.
  2. Prendre le temps de vous observer dans les situations de réussites, mais aussi dans vos échecs et difficultés.
  3. Identifier vos croyances militantes et limitantes.
  4. Vous appuyez sur vos différences
  5. Décider de changer.
  6. Bâtir un plan d’actions pour mettre en œuvre le changement souhaité.
     
J’ai une question pour toi « Pourquoi ne pas pulvériser ensemble vos plafonds de verre ? »
Pierre COCHERTEUX
   Comment puis-je vous aider à développer vos ventes et améliorer vos marges ?
J’accompagne les entreprises artisanales, du BTP et du service à maximiser leurs résultats commerciaux grâce à la puissance des effets de leviers et de la méthode Ikigai Business©. Ensemble élaborons les stratégies et tactiques de croissance de votre business.
Vous avez aimé cet article, commentez-le, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissants. Dites-moi aussi dans les commentaires, les sujets d'articles que vous souhaitez me voir traiter dans ce blog.
Crédit photos : pixabay.comunsplash.com ou alexandregodard.com
Crédit dessin : Pierre COCHETEUX & Cyril Maitre

Les clés de la création de valeur en entreprise