Comment découvrir Éric BERNE simplement ?

Été 1905, Sara et David entretiennent une relation amoureuse emprunte de romantisme et de timidité. Quelques année plus tard, la Famille Berstein emménage à Ste Famille Street à Montréal, alors que le petit Éric BERNE n’a que deux ans…

Dans un style très différent des ouvrages qui ont fait son succès, à la foi plus simple et plus direct, Eric Berne confie au lecteur dans cet ouvrage ses souvenirs de famille.

Le texte de ce livre fut récemment découvert par Terry Berne, le plus jeune fils d’Eric, dans les cartons laissés par son père après sa mort. On peut y suivre le petit Eric suivant son père médecin, racontant l’état sanitaire du Montréal du début du 20ème siècle et au fil des pages y mieux comprendre la vocation du futur fondateur de l’Analyse Transactionnelle.

L’on y perçoit déjà l’humour de Berne, son sens de l’observation, son profond respect pour la cause humaine et son intuition légendaire.

Un livre à lire absolument lorsque l’on s’intéresse à l’Analyse Transactionnelle.

Pierre COCHETEUX, PTSTA Champ psychothérapie.

Auteurs : Berne, Eric
Traduction en français de A Montreal Childhood
ISBN : 978-2-918994-01-5
Format : 160 pages.
Éditons d’Analyse Transactionnelle, 2010.


Présentation du livre sur le site des éditions d’Analyse Transactionnelle :

À sa mort Éric Berne a laissé des douzaines de cartons remplis de papiers, dont plusieurs manuscrits de livres et d’articles inachevés, et une longue histoire pleine de digressions qui forme le corps de Mon enfance à Montréal. Écoutons Terry Berne nous parler de la naissance de cet ouvrage :
« C’est assez tardivement que je découvris le manuscrit de Montréal, et il m’attira immédiatement. Tous les éléments de base pour une première version y étaient, avec de longues digressions.
Au début, mon travail s’avéra très lent et difficile. Que fallait-il laisser de côté ? Que fallait-il garder ? Un jour, il me vint en rêve une petite révélation : le récit avait à être dit par la voix de l’enfant, et c’était là l’élément essentiel. Si je suivais juste cela, tout se mettrait en place. Une fois que j’eus décidé de suivre mon instinct, aiguisé par de nombreuses années de vécu professionnel et d’écriture, et par ma connaissance du style de mon père, tout vint en douceur, et j’eus une version utilisable en quelques mois ».

Que nous dit cet ouvrage ?

Nous y trouvons le récit de son enfance à Ste Famille Street. Ce récit est construit au gré des associations de l’auteur et non selon un ordre chronologique.
C’est un livre émouvant par la rencontre que nous faisons de l’enfant Éric Lennie, de ses joies et de ses peines, de ses amis, de ses amours d’enfant, de sa vie d’immigrants, de sa relation avec Père et Mère. C’est aussi un récit anthropologique, nous brossant la vie dans ce quartier pauvre de Montréal multiculturel et multireligieux. Nous rencontrons aussi son Père médecin, soignant sans relâche et se préoccupant d’hygiène, en particulier en lien avec le fléau de l’époque : la tuberculose.
Pour conclure redonnons la parole à Terry Berne : ce livre « révèle de nombreux aspects de la personnalité d’Éric, de son développement intellectuel et de son évolution psychologique. Il contient aussi ses premières observations et expériences avec les autres humains, qui, ultérieurement, ont donné les éléments théoriques et pratiques de sa principale contribution à la psychothérapie, l’analyse transactionnelle ».