Introduction :

Dans un précédent article : « 3 astuces pour gagner du temps avec l’Analyse Transactionnelle», je proposais les trois moyens suivants pour optimiser la gestion de notre emploi du temps :

  1. Identifier vos drivers et vous offrir la permission de prendre votre temps,
  2. Repérer votre mode de passivité habituelle et vous questionner sur ce qu’il vous évite de régler, de faire ou de résoudre,
  3. Structurer convenablement votre temps en prévoyant du temps pour chacun des modes décrits par Eric Berne.

Dans cet article, je vais donc tenter d’aller un peu plus loin dans ma réflexion. Je commencerai par m’interroger sur la notion de temps, puis sur celle de gain, pour en arriver à l’idée qu’il me faut changer d’attitude vis-à-vis du temps.

Je terminerai avec mon conseil pour y parvenir.

Qu’est ce que le temps ?

Voilà une question simple, en apparence, à laquelle il n’existe aucune réponse facile. En effet, le temps est un concept paradoxal : il est difficile d’en saisir l’essence. Les différents auteurs qui en parlent ne sont pas tous d’accord à son propos, loin de là, St Augustin par exemple dit : « Qu’est ce que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais, mais si je dois l’expliquer, je ne le sais plus ».  Alain Adde écrit « qu’il n’est qu’illusion » et André Comte-Sponville qu’il n’est : « qu’un éternel présent, une succession de maintenant ».

Parmi les choses sur lesquelles nous sommes d’accord, c’est qu’en terme de mesure du temps, un journée compte 24 heures, soit 1 440 minutes ou 86 400 secondes. Autrement dit, le temps horaire est le même pour tout le monde.

Dans ce contexte, les adjectifs « Gagner » ou « Perdre » du temps, n’ont aucun sens. On ne peut ni gagner, ni perdre, on ne peut que vivre le temps qui passe et l’utiliser à « bon » ou à « mauvais » escient.

Qu’est ce que Gagner ?

Dans sa définition classique, le mot gagner indique le fait d’obtenir, de remporter, de tirer un avantage ou un bénéfice…

La question devient alors : « que puis-je espérer obtenir comme avantage ou bénéfice à propos du temps ? » Ou, plutôt, pour être au plus près du sujet de cet article : « Que puis-je proposer comme astuce pour obtenir un avantage ou un bénéfice à propos du temps ? »

Je ne peux espérer ni augmenter, ni diminuer le temps qui passe. Je ne puis pas, non plus, espérer ajouter ou ôter une heure à la durée d’une journée.

Cela signifie que je ne maitrise pas le temps, donc que je ne peux ni en obtenir davantage, ni en perdre…

Et comme je ne suis pas le « Maitre du temps », il me faut apprendre à faire avec lui, et à le vivre comme il vient, comme il passe.

Là ou par contre, j’ai un pouvoir pour changer, c’est en m’interrogeant sur ma façon d’utiliser ce temps qui passe et que j’ai à ma disposition.

Comment puis-je au mieux tirer un avantage, une satisfaction, un bénéfice du temps que j’ai à ma disposition ?

Il s’agit donc de changer mon attitude à l’égard du temps, afin d’en faire un bon ou un mauvais usage. Comment puis-je y parvenir au mieux ? Il me semble que la première chose à faire, avant toute autre conseil visant à augmenter mon efficacité dans la gestion de mon emploi du temps, est d’abord d’apprendre à goûter le temps présent.

Apprendre à « vivre le pouvoir du moment présent » comme le dit Eckhart Tollé dans son livre le plus connu, c’est à dire apprendre à profiter au maximum de chaque moment qui passe, de le vivre pleinement, en étant pleinement attentif à ce que je vis, ce que je fais.

Conclusion :

Après m’être interrogé sur la notion de temps, puis sur celle de la notion de gain et de perte, j’en suis arrivé à l’idée qu’il me faut changer d’attitude vis-à-vis du temps : je dois apprendre à le vivre comme il est, à en profiter  …

Mon conseil pour gagner du temps, c’est donc simplement de le vivre pleinement afin d’en profiter au maximum, de ne pas en perdre une miette, un instant, un moment, … En effet, chaque instant qui passe est un instant qui s’envole, qui se perd si je n’y prends garde.

Pierre COCHETEUX.

Autres articles sur le même sujet :

3 astuces pour gagner du temps avec l’Analyse Transactionnelle

N’hésitez pas à me laisser ci dessous vos commentaires et réflexions :