Critique du discours psychiatrique de l’auteur Alain Bachand.

Cet essai cherche moins la provocation qu’une sérieuse réflexion, articulée ainsi:

« Il faut savoir cependant que la psychiatrie et le concept de la maladie mentale sont sujets à des critiques fondamentales.  Elles seront divisées ici en deux thèmes qui se recoupent: le problème de l’existence de la maladie mentale et celui de la psychiatrie en tant que discipline médicale. » (p.12)

Résumé du livre paru chez Liber

La maladie mentale existe-t-elle ? À en juger par l’activité des psychiatres, par la pharmacopée dont l’industrie du médicament les équipe, par l’opinion même de la population, il n’y a pas lieu d’en douter. Mais se  pourrait-il qu’elle ne soit qu’un mythe? Le produit d’un discours vide de sens? Une imposture? À travers une critique radicale des fondements et des pratiques de la psychiatrie, cet ouvrage vise justement à montrer en quoi consiste le mensonge de la maladie mentale et de la psychiatrie. Alors que le discours psychiatrique explique les comportements étranges ou inadaptés en termes de pathologie, cette analyse les explique ici de la même façon que nous expliquons les comportements de la vie quotidienne. Amplement étayée par des exemples et des études, l’analyse conclut que la psychiatrie est une «science» fourre-tout dont on ne sait pas finalement de quoi elle traite, et que la maladie mentale est une notion morale, ou arbitraire ou confuse.

«Tout au long de cet ouvrage sobre mais dévastateur, l’auteur analyse thèmes et exemples du discours psychiatrique pour en faire ressortir les failles, en commençant par la notion clé même de maladie mentale jusqu’à celle de trouble de déficit d’attention avec hyperactivité, en passant par la schizophrénie, la   dépression, l’alcoolisme, les déviances sexuelles ou encore les troubles de la personnalité. Son livre est une excellente introduction au discours psychiatrique et je le recommanderais certainement à mes propres étudiants. J’espère enfin que sa critique libre et rafraîchissante, forte et informée, contribuera à ce qu’un tournant se produise en ces matières confuses et que sa réflexion incitera les lecteurs à entreprendre leur propre affranchissement face au discours psychiatrique» (extrait de la préface de David Cohen, professeur à l’université internationale de Floride).

Bachand Alain

Alain Bachand a une formation en philosophie. Il travaille actuellement comme fonctionnaire au palais de justice de Montréal.