Hier, en prenant le bus, j’ai assisté à une scène qui m’a incité à réfléchir sur la notion d’individualisme et d’égocentrisme.

Le bus dans lequel j’étais pour me rendre à sur le lieu de mon travail venait de redémarrer après avoir fait une pause à l’un des arrêts.

Au moment où il se remettait en route, deux jeunes personnes ont fait signe au chauffeur afin de lui indiquer qu’elles souhaitaient monter également dans le bus. Le chauffeur s’est gentiment arrêté et à laissé le temps à ces personnes d’arriver afin de ne pas louper leur bus.

Quelques arrêts plus loin, les jeunes en questions descendent du bus, puis traversent juste devant celui-ci alors que le chauffeur était en train de reprendre la route. Il a du freiner brusquement, renversant au passage quelques passagers qui se trouvaient dans son bus.

Quels liens avec l’individualisme et l’égocentrisme me direz-vous ? J’y arrive justement : Alors que le chauffeur s’était montré plutôt sympathique dans un premier temps, à l’arrêt suivant il a redémarré alors qu’une personne voulait visiblement prendre également le bus.

Qu’en conclure ?

L’individualisme finit toujours par se retourner contre nous.

Par exemple à force de vouloir toujours obtenir les meilleurs prix pour nos achats, nous finissons par ne trouver dans nos commerces que des articles fabriqués à l’étranger. Résultat : plus de chômage pour nos travailleurs locaux.

Ou encore : À force de ne penser qu’a soi, on finit par s’écraser les uns les autres…

Je souhaite vous inciter cette semaine à poser au moins un acte altruiste dans la semaine à venir, puis à en témoigner dans les commentaires ci-après. (Les commentaires sont modérer, ils peuvent ne pas être visible immédiatement. Les commentaires à vocation commerciale sont détruits).

Pierre COCHETEUX, partenaire de votre bien-être au travail.