Traditionnellement, le premier week-end de septembre a lieu un événement incontournable dans la vie de la métropole Lilloise : la grande braderie.

Issue du mot Néerlandais « braden », le terme braderie signifie en premier lieu « rôtir ». De rôtir, le sens du mot s’est progressivement mué en « brader » qui veut dire casser le prix, vendre à moindre coût, se débarrasser.

En patois local, faire une braderie signifie aussi vendre ses services au noir.

Faire sa braderie est devenu au fil du temps, l’occasion de vider son grenier pour vendre à bas prix les vieux objets usagés devenus inutiles ou inutilisés.

Comment cela se passe-t-il ?

Faire une braderie se prépare. Il est nécessaire de prendre du temps pour faire un ou plusieurs tris dans ses affaires. Généralement, on met de côté les vêtements, les objets, et les meubles devenus inutiles que l’on range dans des cartons et que l’on stocke dans son grenier, dans son garage, au garde meuble.

Quelque temps avant le jours J. on ressort tous ces objets et on cherche à en estimer la valeur, afin de pouvoir les proposer à la vente le jour du vide grenier.

Il faut ensuite organiser le jour de la vente. Les habitués vous recommanderont probablement de ne pas organiser votre vide grenier seul. Rester derrière votre stand toute une journée peut en effet s’avérer ennuyeux et fatiguant.

Il convient ensuite d’organiser votre stand. Comment allez-vous présenter les objets que vous avez à vendre ? Comment allez-vous vous protéger du soleil ou de la pluie ? Autant de choses qui se préparent à l’avance.

Il vous faudra également préparer un peu d’argent, afin de pouvoir rendre la monnaie ou pour régler le montant de votre stand à la municipalité ou à l’organisateur de la brocante.

Quel est le lien avec le développement personnel ?

Une braderie est l’occasion de faire le ménage dans votre maison. Et si vous faisiez également régulièrement le ménage dans votre vie. Pourquoi ne pas organiser au moins une fois l’an, une sorte de bilan de votre vie personnelle afin de faire le point sur vos objectifs, vos projets, vos envies etc ?

Un bilan personnel cela se prépare comme une braderie.

Il convient tout d’abord de prévoir dans votre emploi du temps un moment d’isolement pour prendre le temps de faire le point.

Pourquoi ne pas prévoir un week-end ou une journée de retraite dans un lieu agréable où vous pourrez couper téléphone et lien avec le monde extérieur afin de vous concentrer uniquement sur votre bilan ?

Une fois la date bloquée dans votre agenda et le lieu de votre « retraite » choisi, il ne reste plus qu’à prévenir vos proches, vos clients, vos amis, votre patron, que ce jour (ce week-end) là vous ne serez pas joignable, ni disponible.

Prévoyez également un cahier, un crayon, de quoi vous désaltérer et arrangez vous pour ne pas à avoir à préparer de repas.

Je dois vous faire un aveu à mon sujet : lorsque j’organise ma braderie personnelle, j’aime louer une chambre dans un monastère. Ainsi je suis tranquille et totalement libéré de l’organisation matérielle pour me concentrer sur moi. Je prends le temps d’aller me balader dans la campagne, je relis le bilan de l’année précédente et je fais le point sur les différents aspects de ma vie : objectifs personnels, conjugaux, professionnels, relationnels, amicaux, etc.

Pourquoi prendre des notes ?

Je vous invite à noter votre bilan dans un cahier, ainsi que vos objectifs (si c’est votre première brocante personnelle).

Garder une trace de ce que vous avez vécu et des objectifs que vous vous êtes fixés est un bon moyen de pouvoir y revenir plus tard et de pouvoir faire le point sur leur avancée.

Un truc sympa : écrivez vous une lettre.

Il y a quelque temps, j’ai assisté à une journée de coaching avec d’autres chefs d’entreprise. L’un des objectifs de cette journée était de se constituer une liste de choses à faire pour faire avancer nos projets professionnels.

A la fin de la journée, le coach qui nous accompagnait, nous a proposé de nous écrire une lettre à nous même, qu’il nous enverrait trois mois après la journée de travail, afin de nous féliciter des choses que nous aurions mises en œuvre durant les trois mois à venir.

Je vous propose d’utiliser cette excellente idée pour votre brocante personnelle. A la fin de votre bilan, pensez à vous écrire une lettre pour vous féliciter du travail que vous aurez accompli lors de votre prochain rendez vous avec vous-même.

Conclusion

Toutes les personnes qui ont réussi leur vie personnelle ou professionnelle avaient des objectifs pour lesquels ils faisaient régulièrement le point.

Faire un bilan personnel régulièrement est un bon moyen pour avancer dans la réalisation de vos objectifs.

Je vous invite à partager dans les commentaires ci-dessous comment votre braderie personnelle vous a aidé à atteindre vos objectifs.