E-Learning : Pourquoi 95% des personnes échouent ?


Le E-Learning est en pleine expansion. De nombreux infos preneurs proposent aujourd’hui des modules de formation en ligne sur différents sujets allant du développement personnel au marketing.

Vous voulez augmenter votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Pourtant selon des statistiques issues du milieu de l’infopreneuriat français, seulement 15 % de élèves terminent leur formation ! Pourquoi ?

En particulier, lorsque l’on questionne les étudiants ayant fait l’acquisition de modules de formation destinés à reproduire un modèle de réussite entrepreneuriale comme par exemple dans le domaine du marketing, ils sont nombreux à être déçus de ne pas obtenir les résultats promis.

De fait, seul un tout petit nombre d’entre eux réussissent à sortir du lot et à atteindre leurs objectifs.

Dans cet article je souhaite vous expliquer pourquoi le E-Learning est un mode d’apprentissage qui présente des limites et surtout pourquoi.

La pyramide des apprentissages

La pyramide des apprentissages

La pyramide des apprentissages est un outil élaboré dans les années 1940 par un professeur et chercheur en éducation américain du nom de Edgar Dale, également enseignant à l’université de l’Etat de l’Ohio.

Son concept, postule que l’être humain dispose de deux modes d’apprentissages :

  • L’un passif : les enseignements magistraux, la lecture, l’audiovisuel et les démonstrations théoriques appartiennent à ce mode d’apprentissage. Lorsque nous recevons une information de manière passive, nous apprenons lentement.
  • Et l’autre actif : les discutions de groupe, les exercices pratiques, les MasterMind ou encore le fait d’enseigner aux autres appartiennent à ce second mode. Lorsque nous sommes dans l’action, nous apprenons mieux et retenons plus longuement.

L’apprentissage en E-leraning est une forme d’apprentissage dans laquelle l’apprenant intégré de l’information ou des connaissances en mode passif. C’est également un mode d’apprentissage dans lequel il est livré à lui-même face aux exercices qui lui sont proposés.

E-learning : l’apport des Neuro Sciences

Les Neuro scientifiques qui se sont intéressés aux processus d’apprentissages ont identifié que 4 facteurs déterminent la vitesse et la facilité des apprentissages humains :

  • L’attention : qui est notre capacité à mobiliser notre cerveau sur un sujet déterminé durant un laps de temps plus ou moins long.
  •  L’engagement : qui reprend l’idée d’Edgar Dale postule que plus nous sommes actifs et engagés dans le processus d’apprentissage, plus celui-ci est facilité
  • Le feedback : nous apprenons essentiellement par un processus d’essai erreurs. Nous avons donc besoin d’avoir un retour régulier sur notre avancée pour évaluer correctement ou nous en sommes dans le processus d’acquisition de nouvelles compétences.
  • La consolidation : qui consiste à apprendre à utiliser les nouvelles compétences acquissent dans différents domaines de la vie et surtout à les faire passer dans le domaine des compétences inconscientes.
4 Formes d'apprentissages

Où sont les failles du E-Learning ?

Feedback

Les difficultés rencontrées par les étudiants en E-Learning sont liées à plusieurs problèmes :

  • Le mode d’apprentissage qui est essentiellement passif,
  • L’engagement qui est fluctuant en fonction des difficultés rencontrées par l’apprenant
  • Le manque crucial de feedback
  • La difficulté de mettre en œuvre les compétences acquises
  • Et la difficulté de consolider les nouvelles compétences.

Le mode d’apprentissage qui est essentiellement passif

Qu’il propose des fichiers PDF, audios ou visuels l’apprentissage en E-Learning reste un mode d’apprentissage passif. L’étudiant est livré à lui-même derrière son ordinateur, n’ayant pour seul guide que l’envie qu’il a d’acquérir de nouvelles compétences.

L’engagement qui est fluctuant en fonction des difficultés rencontrées par l’apprenant

Lorsqu’il rencontre des difficultés, comme par exemple sur la mise en œuvre d’une compétence spécifique, l’étudiant peut vite se décourager et/ou laisser tomber.

Je me rappelle une formation en ligne sur le Pitch que j’ai suivie et dans laquelle il m’était proposé de construire un pitch grâce à modèle du type légo c’est-à-dire en empilant des éléments à la suite l’un de l’autre. Le résultat final était plutôt décevant et ne m’a pas permis d’améliorer mon business.

Le manque crucial de feedback

Avoir un retour régulier et rapide sur le travail effectué est indispensable à l’apprentissage, car rares sont les personnes qui réussissent du premier coup. Nous apprenons en réalisant des essais et en faisant des erreurs. Il est donc indispensable d’avoir un retour sur les exercices que nous mettons en œuvre pour avancer.

La difficulté de mettre en œuvre les compétences acquissent

Rien ne vaut l’expérience d’un enseignant qui partage ses connaissances en permettant à ses étudiants d’expérimenter la mise en œuvre de leurs nouvelles compétences. Lorsque nous sommes livrés à nous-mêmes, il est plus difficile d’élargir les champs d’applications.

Et la difficulté de consolider les nouvelles compétences.

Enfin, pour consolider les apprentissages, il est nécessaire de les mettre en action régulièrement et dans de nombreux domaines, sans quoi, ils s’oublient.

E-Learning : Quid des visio-conférences ou webinaires de support ?

Certaines infos preneuses proposent en support de leurs formations en ligne des ateliers de coaching collectif sous forme de visio-conférence ou webinaires.

C’est assurément une idée intéressante pour intégrer de l’apprentissage actif dans le processus, tout en minimisant l’investissement du formateur, puisqu’il est disponible pour ses étudiants 2 ou 3 heures par mois, en moyenne.

De plus, avec cette forme de classe virtuelle, les apprenants ont la possibilité de poser des questions et d’obtenir un feedback sur leur travail.

Le problème majeur de ce mode d’action est que ce sont souvent les étudiants les plus avancés qui posent leurs questions laissant de côté ceux qui sont en difficulté ou qui sont plus timides.

Contrairement à un mode d’enseignement en direct, l’enseignant n’a ici pas de retour sur les élèves en difficulté et ne peux donc ni les encourager, ni les aider.

e-learning

Vous voulez augmenter votre chiffre d'affaires et votre temps libre ?

Conclusion

Est-ce à dire que le E-learning est un mauvais mode d’apprentissage ?

Le E-learning est un mode d’apprentissage qui présente également de nombreux avantages : moins chers que la formation en présentiel, plus facile pour l’apprenant car il est libre de s’organiser quand il le peut et quand il le veut, permettant à chacun d’avancer à son rythme et très facile pour ceux qui sont les plus autonomes.

Cependant, en qualité d’expert dans l’augmentation de la performance, j’estime qu’il est indispensable d’élaborer un process d’apprentissage actif incluant une phase de présentiel.

Vous trouverez mes programmes ici :Pierre COCHETEUX​​​

Vous pouvez aussi vous inscrire pour recevoir mon guide PDF « Les 3 stratégies que j’utilise pour augmenter le chiffre d’affaires des PME » en vous rendant ici : Business case

Vous pouvez également me contacter via ma page Facebook : ​Expert en stratégie de réussite afin de me proposer d’autres sujets d’articles que vous aimeriez me voir traiter dans un proche avenir sur ce blog.

Merci de votre attention et à bientôt.

Vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis. Ils vous en seront reconnaissant.

Les autres articles :

- L'Ikigai, qu'est ce que c'est ?

- Ikigai, comment je l'utilise pour booster mon business ?

- 5 conseils pour booster votre persévérance d'entrepreneurs

- 19 conseils pour augmenter les bénéfices des PME

Mes accompagnements pour les entrepreneurs :

- Entrepreneurs à succès © Vous êtes dirigeant de PME est vous voulez boostez considérablement vos résultats.

- Mentor à succès © Vous êtes un solo entrepreneur et vous souhaites dépasser les 150 K€ de CA

Pour en savoir plus

John Doe UI/UX Designer