Il arrive que nous traversions parfois dans la vie des crises existentielles qui bouleversent en profondeur notre psychologie en changeant notre perception des évènements, notre conception des choses et finalement notre personnalité.

Qu’est ce qui provoque ces crises ?

Pour la plupart des humains, ce sont des événements importants comme une séparation, un deuil, la perte d’un emploi ou un accident qui sont à l’origine d’une crise profonde. Il arrive parfois qu’un événement plus anodin comme une rencontre, une prise de conscience, soit également le déclencheur d’un tel séisme interne.

La crise provoque alors des tensions émotionnelles internes comme la colère, la tristesse ou encore la déprime.

Peut-on les éviter ?

Je crains de n’avoir ici pas de bonnes nouvelles à vous annoncer. Il n’existe pas de vie humaine sans crise existentielle, simplement parce qu’il n’existe pas de vie humaine sans changement.

Il est vrai que parfois, le changement fait peur, mais il est parfaitement normal et signe de vie. Dans la nature, les choses changent en permanence, et lorsqu’elles cessent de changer, c’est parce qu’elle sont mortes. Changer c’est être vivant.

Nous traversons généralement plusieurs crises existentielles au cours de notre vie dont les enjeux sont différents à chaque fois.

Il en existe de plusieurs types :

  • Les crises autour de la question de la finitude de l’existence,
  • Celles qui s’articulent autour des questions d’être et de paraître,
  • Celles qui nous invitent à nous questionner sur le sens de notre existence.

Comment Batman peut-il nous aider dans ces crises ?

Lorsque personnellement je traverse une crise, j’aime à trouver l’inspiration ailleurs que dans mon propre questionnement interne. Cela ouvre mon questionnement et m’aide à trouver des solutions. Ainsi par exemple, quand je m’interroge sur le sens de ma vie, je me sers de Batman comme d’un modèle pour avancer.

Les citations qui suivent (Batman begins, Rachel Dawes.) m’ont souvent beaucoup aidé :

  • Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes. (celle-ci m’a aidé à ne plus craindre le regard des autres)
  • La colère décuple ta puissance mais si tu la laisses te dominer, elle va te détruire. (Celle-ci à apprendre à accepter et à utiliser mes émotions)
  • Nous tombons pour mieux apprendre à nous relever. (Et celle-là, à ne jamais me décourager et à poursuivre mon chemin quoi qu’il arrive dans ma vie).

À quoi servent ces crises ?

Ces crises sont des passages qui nous invitent à progresser en humanité et qui nous permettent de faire un véritable travail de libération intérieure.

Elles nous permettent de faire le deuil de l’homme ancien et de voir naitre l’homme nouveau que nous sommes appelés à devenir demain. Ainsi, comme le dit un vieux proverbe Cheyenne : « L’homme qui n’est pas né une deuxième fois marche toute sa vie dans les mocassins de son père ».

Souvent cette seconde naissance est tout comme la première, un passage difficile, étroit et douloureux pour celui qui l’emprunte. Et pour ma part je considère qu’il n’est pas inutile dans ce genre de situation d’avoir un soutien extérieur.

Je vous propose cette semaine de partager dans les commentaires ci-dessous les citations qui vous aident dans ce genre de situation.