Burnout et sommeil

Pourquoi est-ce important de bien dormir ?

Simplement parce qu’un manque de sommeil est l’un des meilleurs moyens de préparer votre Burnout. Mais aussi parce qu’il en est l’un des premiers symptômes.

Je m’explique :

D’une part, mal dormir favorise l’épuisement de vos ressources physiques et psychiques et prépare donc petit à petit l’apparition du burnout.

De l’autre, les troubles du sommeil tel que les difficultés d’endormissement, les réveils nocturnes ou matinaux, somnolence en journée, et même apnée du sommeil sont les principaux signes que votre corps est en train de s ‘épuiser.

Le sommeil, c’est quoi ?

Le sommeil est un état naturel de récupération de notre corps durant lequel se produisent différentes fonctions très importantes pour notre épanouissement :

  • Stimulation des hormones,
  • Maturation cérébrale,
  • Restructuration de nos cellules,
  • Développement de notre système immunitaire,
  • Renforcement des apprentissages et de notre mémoire,
  • Accroissement de la vigilance,
  • Stabilisation de notre humeur…

Les fausses bonnes idées

Face à l’apparition de trouble du sommeil, certains professionnels en situation d’épuisement ont tendance à utiliser de fausses solutions :

  • Augmentation de la consommation de caféine, ou de théine,
  • Utilisation de stimulant artificiel,
  • Consommation d’alcool ou de substances toxiques,
  • Alimentation plus riche et plus grasse, ou au contraire diminution de l’alimentation,
  • Récupération en week-end (dormir toute la journée le samedi et le dimanche),
  • Etc.

Comment retrouver un bon sommeil en cas de burnout ?

Voici quelques conseils simples et efficaces à mettre en œuvre pour retrouver un sommeil de qualité :

  • Retrouver un rituel pour le coucher. Votre corps a besoin pour pouvoir s’endormir d’une baisse de l’activité diurne en fin de journée. Prévoyez donc un petit rituel du soir pour progressivement laisser le sommeil vous envahir.
  • Couchez-vous à un horaire régulier. En effet, le corps a besoin d’un rythme régulier. Couchez-vous donc à un horaire régulier, de préférence avant 24 H, sauf si vous travaillez de nuit, et pensez à avoir un temps de repos d’au moins 7 heures.

Évitez les repas copieux avant le soir. De même que le café, le tabac, l’alcool, etc.

Ne lisez pas au lit. Et évitez de lire sur un ordinateur ou une tablette le soir. La luminosité de ces appareils n’est pas compatible avec un bon sommeil. De même, évitez la télévision au lit et dans la chambre et retirez de votre chambre à coucher tous les appareils électroniques et électriques. N’utilisez pas votre téléphone portable comme réveil et laissez-le se recharger dans une autre pièce de la maison…

Besoin d’aide ?

Si vous  avez des troubles du sommeil, il est important de prendre le temps de faire le point. C’est pourquoi j’’ai conçu un programme d’accompagnement spécialement destiné aux personnes qui souhaitent éviter le burnout et vivre mieux.

Mais avant toute prise en charge, je vous propose de prendre le temps de faire le point avec moi sur leurs situations professionnelles via une session RéAP (cliquez sur le lien) de 45 minutes à 1h30. Nous étudierons ensemble les différentes options possibles d’accompagnement et d’action possible.

2014 © - VRSP Consulting par Pierre COCHETEUX

Découvrez les 7 erreurs qui vous mèneront directement au Burnout

x