Le burn out n’est pas une maladie, c’est un processus

L’erreur la plus courante que mes clients font est de considérer le burn out comme une maladie. Cette erreur les conduit souvent aux symptômes du burn out et à l’arrêt de longue maladie.

Pourquoi ?

Cette maladie qui provoque de multiples symptômes et qui se termine souvent en arrêt de travail, n’est en réalité pas tout à fais une maladie comme les autres.

En effet, le syndrome d’épuisement professionnel est avant tout un processus en plusieurs étapes qui conduit progressivement les personnes qui en sont victimes à l’état final d’épuisement !

Cependant, et même si la plupart disent ne rien avoir vu venir. Il est possible de prévenir le burn out.

Pensez à évaluer régulièrement votre niveau de stress

Avant d’en arriver au stade ultime : l’arrêt de longue maladie, votre corps vas vous envoyer des signaux. Votre corps vous parle ! et il faut apprendre à l’écouter. C’est une autre erreur grave que commentent les personnes intelligentes comme vous et moi, et qui les conduisent directement en burn out.

La mauvaise idée

Pensez que lorsque vous êtes sous pression, vous pouvez vous en sortir seul ou pire en produisant davantage. Plus de réunions, plus de temps de travail, plus de boulot à la maison… Ceci n’est en réalité qu’un cercle vicieux très dangereux pour votre santé.

Faites-vous aider

Il est plus facile d’accompagner une personne qui est en difficulté au travail que de suivre un patient en situation de Burn out. Pour faire simple, le temps d’accompagnement est du simple au double.

Besoin d’aide ? Pensez à la session d’évaluation RéAP ! Cliquez ici pour en savoir plus.