Quelques conseils si vous envisagez un travail interprétatif de vos rêves :

Travailler sur le souvenir d’un rêve fait partie des demandes récurrentes dans le travail thérapeutique. En 1899, Freud a écrit dans son ouvrage intitulé l’interprétation des rêves : « l’interprétation des rêves est la route royale pour la connaissance de l’activité inconsciente du mental… » .
Le travail sur les rêves est souvent l’occasion pour une personne en thérapie de découvertes importantes sur elle-même comme en témoignait récemment Sylvie sur un forum Internet : « Les séances ont duré plusieurs mois, à raison de 45 minutes par semaine. Ma psychothérapeute me faisait travailler sur mes rêves. C’était très intéressant et pas du tout cliché. Chaque symbole était rapporté à moi-même. Nous avons alors soulevé d’autres problèmes, notamment certaines angoisses que je portais depuis mon enfance. « 

Saviez vous qu’il existe plusieurs types de travail sur les rêves ?

  1. La forme la plus courante de travail sur le rêve porte sur l’interprétation des rêves. Il est à noter ici que l’on travaille sur l’interprétation du souvenir que la personne a de son rêve, et donc pas sur le rêve lui-même. Ce type de travail vise surtout à obtenir des matériaux qui aideront le client et son thérapeute à mieux comprendre ce qui se passe dans sa vie.
  2. Il existe une seconde forme de travail sur le rêve : le rêve éveillé, qui a pour but essentiel de proposer, à une personne en thérapie, d’inscrire dans son histoire une nouvelle solution, une redécision scénarique ou un changement.
  3. Il existe également un courant créé en France en 2002 par un psychanalyste et psychologue du nom de Jean-Marc Henriot qui s’appelle l’analyse intégrative des rêves éveillés (A.I.R.E.). Cette école constitue l’un des courants qui pratique le rêve éveillé comme un outil psychothérapeutique : le patient confortablement installé sur un divan est invité à associer aux images d’un rêve éveillé que lui propose le praticien, des images et des liens qui sont en rapport avec son vécu actuel, son histoire, ses fantasmes etc.
  4. Etc.

L’analyse transactionnelle, qui est une thérapie redécisionnelle vise à permettre à la personne en travail thérapeutique d’opérer des modifications dans son scénario de vie.
À ce titre, le but de tout thérapeute transactionnaliste est d’aider la personne à changer sa manière de penser, de sentir et d’agir, de manière à améliorer considérablement son existence. En Analyse Transactionnelle, le travail sur les rêves aura donc comme priorité le changement plutôt que la prise de conscience.

Mise en garde :

Avant de s’engager dans un travail interprétatif des rêves, il convient de s’interroger sur le bien-fondé d’un tel travail pour un patient. Ainsi, une personne psychotique, dépressive, ou bien encore un enfant souffrant de cauchemars récurrents, sont des personnes avec lesquelles il vaut mieux s’abstenir d’envisager un travail sur le rêve.
Ce genre de travail, avec des personnes qui sont incapables de distinguer l’imaginaire, de la réalité peut en effet s’avérer beaucoup plus destructeur que réparateur.

Si vous êtes intéressés par un travail sur vos rêves, je ne saurais trop vous recommander de vous faire accompagner par un guide spécialisé dans ce type d’analyse.

Cette précaution vous évitera de vous égarer en chemin, soit dans des mauvaises interprétations, soit, plus grave, dans une perte de connexion avec la réalité.

Accompagné de votre guide, vous pourrez alors vous poser la question du choix du rêve sur lequel travailler.

Comment choisir le rêve sur lequel travailler ?

  1. Premièrement choisissez un rêve « frais », c’est-à-dire un rêve que vous avez fait récemment et dont vous vous souvenez parfaitement.
  2. Ensuite, choisissez un rêve que vous avez ressenti intensément ou dans lequel vous avez pressenti un certain investissement émotionnel de votre part.
  3. Enfin choisissez un rêve insatisfaisant ou incomplet : c’est-à-dire un rêve que vous n’avez pas eu l’occasion de terminer ou dont la fin vous déçoit.

L’expérience montre qu’il s’avère toujours très productif dans une analyse thérapeutique, de construire une nouvelle fin à vos rêves, ce qui permet à votre inconscient d’apprendre de nouveaux comportements.

Pierre COCHETEUX.